QUIZZETTE : ELECTRIC GUEST

Retenez bien leur nom car vous allez en entendre parler. Electric Guest est un duo tout droit venu de Los Angeles composé d’Asa Taccone (chant) – dont le frère n’est autre que Jorma Taccone du groupe The Lonely Island de l’émission Saturday Night Live -, et de Matthew Compton (batterie).

Produit par Danger Mouse (Gnarls Barkley, Gorillaz, Beck), le groupe créé en 2010 a récemment assuré les premières parties de Foster The People aux Etats-Unis et de Selah Sue à Paris, lors de son concert au Zénith le 27 mars dernier. Leur premier album "Mondo" sort aujourd’hui dans les bacs !
 

Paulette : Qu’est-ce que vous aimez le plus au monde ?
Asa : Les êtres humains
Matthew : Faire de la musique, c’est tout ce que je sais faire de toute façon !
 
Qu’est-ce qui vous fait rire ?
Matthew : Mon chien Oliver, le meilleur chien de tous les temps -et le plus mignon surtout-. Je suis obligé de te montrer une photo pour que tu juges par toi-même !
(Les Paulette, je vous le confirme, j’ai vu la photo et son chien est trop chou, ndlr.)
 
Ce qui vous exaspère.
Asa : L’argent !
Matthew : Pareil, l’argent.
 
Donc si vous devenez très connus et que vous nagez dans l’argent…
Asa : Alors on sera très exaspérés (rires).



Votre humiliation ultime.
Matthew : Quand j’étais ado, je suis allé à un concert et, une ou deux chansons avant la fin du concert, j’ai entendu une annonce au micro qui disait "Matthew Compton, ton père est venu te chercher, il est à l’accueil". J’étais hors de moi, je suis allé le retrouver et, une fois dans la voiture, je lui ai hurlé dessus "Mais tu te rends compte de ce que tu viens de faire là ? "
Asa : Dis-toi que ça aurait pu être pire, au micro ils auraient pu dire "Matthew, ton gentil papounet est venu te chercher". Moi, un jour mon père a demandé à une caissière depuis combien de temps elle était enceinte et bien sûr, elle ne l’était pas. C’était affreux. En tout cas, ça m’a servi de leçon, je me suis juré que jamais je ne poserais cette question à une femme !

 

"KEEP IT TRILL"
 
Si vous deviez écrire un bouquin, quel en serait le titre ?
Asa : "Keep it trill !". Un mix entre "Keep it true" et "Keep it real", cette expression est devenue courante dans le langage du rap, elle me fait bien rire.
Matthew : "L’événement spectaculaire qui est survenu cette nuit-là." Il y a un côté mystérieux… ou alors "The radical miracle".  Ça rime et c’est beau !
 
Qui jalousez-vous ?
Asa : Beyoncé ! J’ai l’impression que tout ce qu’elle fait, elle le réussit et que, surtout, tout ce qui est compliqué est en réalité très simple pour elle ! "Tiens et si aujourd’hui je faisais un tube planétaire avec une super choré et que je ‘dirigeais le monde’ ? Easy !"
 
Une expression que vous détestez ?
Asa : "Poop". Ça signifie fatigué. Ma mère le dit tout le temps mais je ne supporte pas !
Matthew : Je n’aime pas les gens qui commencent leur phrase par "Je vais pas vous mentir…"
 
Où aimeriez-vous vivre ?
Asa : J’adore Los Angeles pour ma part !
Matthew : Oui on est bien là-bas mais j’aime aussi beaucoup Paris. C’est la deuxième fois qu’on vient et on se sent très bien ici. On a hâte de revenir jouer pour vous, le public français est au top.
 

 
Que pensez-vous des Françaises ?
Asa : Les Françaises sont très jolies.
Matthew : Complètement d’accord. Et vous les Françaises, vous pensez quoi de nous les Américains ? Ne nous ment pas hein, sois franche !
 
"Je ne vais pas vous mentir…"
Matthew : Ah ah ah, bien joué !
 
Je ne veux pas parler au nom de toutes les Françaises mais je pense que les deux mots qui reviennent le plus souvent sont "mignons et cool" !
Asa : Parfait ! Une raison de plus pour apprendre le français !
Matthew : J’ai acheté le logiciel Rosetta Stone pour apprendre votre langue, il faudrait vraiment que je m’y mette…
 
Qui redoutez-vous de croiser par hasard ?
Asa : Un enfant avec qui j’ai grandi. J’ai fait des cauchemars pendant 7ans à cause de lui, on était dans la même école et il me terrorisait ! Je l’ai revu récemment à une soirée, entre temps il est devenu rappeur et il est venu de me demander de lui faire des beats pour certains de ses morceaux. J’ai compris que je n’avais plus à avoir peur de lui (rires). Mais quand même, je n’aimerais pas le recroiser dans la rue…
Matthew : Il y a quelqu’un à L.A qui est connu comme le loup blanc. C’est un mondain, un "socialite" comme on dit et qui essaie de nous faire venir à toutes les soirées ! Je le déteste. Il n’a pas de boulot, son job c’est juste de twitter toute la journée, d’aller faire ami-ami avec tout le monde et d’organiser des soirées.  Je peux être sûr que si je le croise, il ne me lâchera pas alors que j’ai juste envie de passer un bon moment avec mes amis.
  
La description de la soirée parfaite justement ?
Matthew : On habite ensemble avec Asa et on adore cuisiner et faire un bon diner avec nos amis.  
Asa : Un bon film le soir c’est cool aussi.
 
Et un bon film c’est quoi ?
Asa : Pour une soirée réussie rien de mieux que la liste de Schindler. Je rigole bien sûr. Mon film préféré s’appelle The Room. C’est certainement le film le plus nul qui existe mais qui est tellement nul qu’il en devient excellent.
Matthew : Moi j’adore tous les films de James Bond.
 
Un message personnel à faire passer ?
Asa : J’aimerais dire quelque chose de mignon en français pour vos lectrices…
Matthew : Du genre "sweet kisses"?
 
Ça se dit "gros bisous"
En chœur : Alors "Gros bisous les Paulette"
 
ELECTRIC GUEST :: MONDO
Downtown
Sortie le 24 avril
 
 
Concert :
22/05 : La Maroquinerie, Paris                  

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *