QUI L’EUT CRU ? RENCONTRE AVEC DES CRUDIVORES ET TEST D’UN COURS DE CUISINE CRUE !


Photos de Camille Lorente

Ce soir, c’est Camille, tablier autour du cou, qui joue la Chef et nous apprend à nous familiariser avec le cru lors d’un atelier cuisine.
Cette jeune journaliste de 26 ans, prise de curiosité pour la cuisine crue, s’est embarquée dans un tour de la France crue en janvier 2015 aux côtés de son ami Thomas. Pendant un an, le couple a rencontré plus de 60 crudivores chez lesquels ils ont dormi, mangé (cru) et accumulé des connaissances sur ce que l’on appelle aussi la “raw food”

> Crudivore, c’est quoi ?

Ce style d’alimentation vivante prône un retour à l’essentiel, en se nourrissant uniquement d’aliments végétaux et crus, afin d’en garder toutes les vitamines et les nutriments. Pourquoi alimentation vivante ? Parce que les végétaux ont une vie et une énergie, ils poussent et mûrissent. Dans la cuisine d’un crudivore, rien n’est cuit au-dessus de 42°, pour conserver cette énergie et n’en détruire aucun enzyme, vitamine et micronutriment. Un mode d’alimentation qui apporte un regain énergétique et facilite la digestion (sauf au début, on vous prévient !).

“La France Crue”, la web-série documentaire dans laquelle Camille et Thomas racontent leur périple, a réuni 4 600 abonnés sur YouTube. Depuis la fin de leur tour du cru à la Française, le couple donne des cours de cuisine crue, avec des recettes gourmandes et légères. Ce soir, pour leur premier atelier Parisien, on retrouve 7 adeptes du cru autour de la table.

> Un cours de cru

Le cours débute avec la préparation du dessert, un brownie au chocolat. Exit la farine, le lait et le sucre ! Ici on le fait avec de la pâte de datte, de l’huile de coco et du cacao pur. Les noix de cajou, c’est pour la crème anglaise. Ensuite, préparation du smoothie vert à la banane avant de se lancer dans la préparation des spaghetti… de courgette ! Après un passage dans le spiralizer, les courgettes ressemblent en tout point à la spécialité italienne, version 100% veggie ! Les spaghetti de légumes seront accompagnées de leur pesto maison au basilic et aux épinards, le tout saupoudré de parmesan végétal à la noix de cajou.

L’atelier est rythmé par les discussions passionnées des crudistes, qui mêlent conseils, expériences et interrogations sur ce mode d’alimentation. Beaucoup des participants de ce soir ont commencé par le sans gluten, avant de se mettre à l’alimentation vivante. Une femme récemment convertie crudiste à cause de son intolérance au gluten et au lactose, parle passionnément de la rawfood et des transformations que ça a apporté dans sa cuisine. “Maintenant le four, c’est un placard !”.

Deux heures plus tard, on met les pieds sous la table. Les plats abondent et sont hauts en couleur, entre la betterave, les courgettes et le fruit du dragon. Les saveurs aussi sont au rendez-vous.

Mon préféré, je l’avoue, c’était le brownie à la pâte de dattes, noix de pécan et myrtilles. Délicieux, même sans le beurre et les œufs !

> Et pendant la digestion, interview de Camille Lorente, cofondatrice de La France Crue

Pourquoi avoir choisi de te nourrir comme ça ?
Ce n’était pas vraiment un choix, je ne me suis pas dit « allez hop, je deviens crudivore ! » En fait, j’ai voulu essayer sur une journée car j’étais convaincue par les arguments physiologiques qui sous-tendent ce mode alimentaire. Rien qu’en une journée de test, j’ai senti une différence sur mon énergie et mon bien-être donc j’ai continué le lendemain et le surlendemain… Jusqu’à complètement inverser mes habitudes alimentaires. Aujourd’hui je mange à 90% des fruits, des légumes et des verdures, des graines et des noix.

Avant, tu mangeais quoi ?
De la m*** ! Jamais de légumes ou de fruits car je n’en avais jamais envie. Normal quand on est addict au gluten et au sucre raffiné… Je buvais beaucoup de café, je mangeais principalement des sandwichs, des pizzas, du fast-food, des plats surgelés, des cookies, du pain et du fromage… Un régime très pauvre en aliments naturels, « vivants », en vitamines et minéraux. A l’époque, personne ne se souciait de mes éventuelles carences pourtant !

Photo de Pauline Allione

Personnellement, ça t’a apporté quoi ?
Beaucoup d’énergie, plus de sérénité et une meilleure humeur au quotidien, la disparition de mes douleurs menstruelles (atroces), de mon mal au dos permanent, de mes douleurs articulaires aux genoux, et des kilos superflus en moins.

Un mot pour les Paulette ?
Les Paulette, cette histoire de 5 fruits et légumes par jour, c’est vraiment pas une blague ! Commencez par un petit-dej fruité (un smoothie bowl par exemple) et votre body vous dira merci 🙂

> Infos
La France Crue, coaching personnalisé, traiteur et ateliers.
Atelier cuisine : 50€ par personne
Site internet : www.lafrancecrue.fr
Facebook : www.facebook.com/LaFranceCrue
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC6mVfrxZIsf3A6P9Couwqpg

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *