QU’EST CE QUE PEGAN, LA NOUVELLE TENDANCE FOOD HEALTHY ENTRE PALEO ET VEGAN ?

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by Healthy Eating Guide (@peganlovers) on Jan 16, 2019 at 1:06pm PST

Le régime pegan est tendance, mais de quoi s’agit-il exactement ? On vous explique tout. 

Vous avez peut-être repéré son nom sur les réseaux sociaux ou entre deux articles food consultés pour vous ouvrir l’appétit, le pegan est l’une des tendances en passe de conquérir 2019. Ca a l’air bon, sain et plutôt joli à photographier mais force est d’avouer que son origine reste trouble. Puisqu’on est là pour vous éclairer sur le chemin des trucs plus ou moins cool à suivre (ou pas) au quotidien, on vous dévoile le mystère autour de cette nouvelle habitude alimentaire.

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by CHER | Wildly Wholesome (@wildlywholesome) on Apr 27, 2018 at 9:31am PDT




Déjà, pegan vient de paléo et de végan. Et si le dernier est plutôt acquis pour tout le monde – il s’agit d’un régime qui élimine tous produits d’origine animale -, le premier est moins évident. Paléo, c’est un raccourci pour paléolithique, et donc désigner des plats concoctés uniquement à base de protéines, de végétaux et d’oléagineux dénués de produits chimiques, transformés ou d’additifs, comme en consommaient nos ancêtres les hommes et femmes des cavernes. Pas de sucre, pas de produits laitiers et donc pas de gluten non plus.

 
 
 
View this post on Instagram

A post shared by Jo Romero (@joromerofood) on Jan 12, 2019 at 8:35am PST




Jusque là, rien de compliqué. Mais comme deux modes de vie healthy valent apparemment mieux qu’un, quelques adeptes de l’un et de l’autre ont décidé de les combiner pour faire naître le régime pegan, qui consiste à suivre à la fois les restrictions du paléo et celles du véganisme. 

En résumé, quand on est pegan, on peut manger des végétaux, des oléagineux, des protéines non animales. Ca ne laisse pas grand chose, on vous l’accorde, mais ce serait extrêmement sain et surtout plus respectueux de la planète. Pour celles et ceux qui auraient l’impression que supprimer la viande ou les produits d’origine animale demeure encore trop difficile, commencez par réduire votre consommation petit à petit ! Tous les efforts sont cruciaux. 

> Article de Pauline Machado

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *