QUE PENSER DU DERNIER ALBUM DE LANA DEL REY ?

A 30 ans, Lana del Rey sort son quatrième album, déjà. Composé de 14 chansons, Honeymoon débarque dans les bacs ce vendredi 18 septembre 2015. Privilégiées -et fans de Lana- on a eu la chance de l’écouter en avant-première chez Paulette. Verdict.

On ne va pas y aller par 4 chemins, cet album nous rappelle la Lana dont on est tombé amoureuse en 2012, avec Born to die. Celle qu’on écoute le dimanche après-midi en regardant la pluie tomber par la fenêtre, celle qui, avec sa voix mélancolique et ses textes romantiques, nous envoûte les soirs de spleen. Car oui, on ne vous apprend rien, les chansons de Lana ne respirent pas la joie et la bonne humeur. Et cet album ne déroge pas à la règle. Et tant mieux car c’est justement parce qu’elle évoque les déboires amoureux et autre tragédies sentimentales avec une poésie si sombre et si personnelle qu’on ne s’en lasse pas.

Religion, amour, drogues, bad boys… la belle continue de dévoiler des morceaux autour de ses thèmes de prédilection. “High by the beach” en est une illustration parfaite et ce n’est pas un hasard si c’est le morceau s’annonce déjà comme le tube de cet album.

A moins que “Salvatore” ne vienne lui voler la vedette. Avec sa ritournelle de violoncelles ponctuée de “Ciao Amore”  et ses R roulés à outrance, Lana nous transporte sur la plage. Assise sur le sable chaud, un cornet de glace à la main, on s’imagine regarder de biais le beau cacciatore Salvatore, poison bienveillant, pendant que le soleil nous brûle la peau…

Coup de coeur également pour le morceau “God Knows I tried” et son premier verset :

“Sometimes I wake up in the morning

To red, blue, and yellow skies

It’s so crazy I could drink it like tequila sunrise

Put on that Hotel California

Dance around like I’m insane

I feel free when I see no one

And nobody knows my name”

En attendant un concert en France, on a donc décidé de faire d’Honeymoon la B.O de notre automne.


> LANA DEL REY :: HONEYMOON
Sortie le 18 septembre
Polydor

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *