QUAND ON AIME UN JEUNOT…

Il parait qu’on ne choisit pas sa famille, mais ce qui est sûr, c’est qu’on ne choisit pas non plus la personne dont on tombe amoureux.
 
Moi, j’ai eu un beau mariage, deux beaux enfants, et puis la vie a fait que mon mari et moi avons pris des chemins différents.  Nous étions en train de nous séparer quand je suis retombée amoureuse. Ça aurait pu être d’une femme, d’un banquier ou d’un blond (quoique…), mais non. Ça a été de Kevin. Et Kevin, à l’époque, et bien il finissait ses études !
 
On ne s’attend pas à aimer un "petit jeune"… Le croquer pour un soir oui, pour le fun. Mais quand ça devient sérieux, c’est là que les ennuis commencent. Bon, je ne risquais pas la prison non plus, il avait 23 ans. Moi, 13 de plus… Je peux dire sans vergogne (expression qui lui était bien évidemment inconnue puisque désuète…) que : "ça fait mal". Tout comme sa mère, chez qui il vivait toujours à l’époque, qui lui disait "Si je croise la dame, je lui dirais quand même bonjour !"
 
Un jeune, on apprend à vivre avec, on apprend à se faire traiter de "cougar" tous les 4 matins, à se faire tagguer sur des photos Facebook de puma par de charmantes amies qui reviennent du zoo etc. Mais quand même, des fois, c’est dur… très dur… Au niveau des références par exemple, il y a souvent un écart. Enfin, un ravin même. Je crois que le pire, c’est le jour ou je me suis écriée "PAR LE POUVOIR DU CRÂNE ANCESTRAAAAAAAAL, JE DÉTIENS LA FORCE TOUTE PUISSAAAAAAAANTEEEEE" en faisant semblant de tenir un crâne face à moi. Et là, j’ai vu la peur dans ses yeux. Du genre, "ça y’est, elle a totalement disjoncté". En fait il n’avait tout simplement jamais vu Les maîtres de l’Univers avec Musclor. Quoi, vous non plus ? Si ça se trouve, ça n’est pas lui qui est trop jeune, mais moi qui suis trop vieille…
 
Non, non, je m’égare, c’est lui qui est vraiment jeune, la preuve, la première fois que je suis allée chez lui pour dormir dans son "lit" (y a bien des mots qui me viennent pour parler de cet endroit mais ils sont vraiment trop grossiers étant donné l’état de la "chose"), il fallait que je me couche entre les restes de pizzas quasi momifiés et le pot de nutella abandonné avec une cuillère qui trainait encore dedans. Ça n’avait de chambre que le nom et encore… Heureusement, dès qu’on a emménagé ensemble, sa mère a refait la pièce à neuf !
 
Je me moque (un peu), mais je l’aime, hein ! Nous sommes ensemble depuis presque 3 ans (on les fêtera la semaine prochaine) et on va même se pacser, c’est dire ! (Par contre, mon cœur, si tu me lis, j’aimerais un coup de main pour préparer la célébration du Pacs, merci d’avance J )
 
Mais quand même, je dois l’avouer, des fois, ce n‘est pas tant que je le sens jeune, lui, mais que je me sens vieille, moi. Quand je suis seule avec lui, des fois je me dis que je le prive sûrement de plein de choses "de son âge"…ou des fois, au restaurant, je sens des regards sur nous et j’ai peur qu’on me prenne pour sa mère…
 
Allez, non ! On est bien ensemble, et puis c’est tout ! C’est le plus important !
 
>Retrouvez Claire sur son blog : http://au-temps-pour-soi.over-blog.com

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *