QUAND FAIRE UN TEST DE GROSSESSE POUR QU’IL SOIT FIABLE ?

Les premiers test de grossesse ont été commercialisés en 1973. Et pourtant, plus de 40 ans après, 6 femmes sur 10 ne savent pas quand l’utiliser. On fait le point aujourd’hui.

Les tests de grossesse permettent de mettre en évidence la présence dans les urines de gonadotrophine chorionique (béta-hCG), l’hormone sécrétée par les femmes enceintes. Il faut savoir que le taux de cette hormone augmente lors des douze premières semaines de grossesse.

S’il y a fécondation lors d’un rapport, il faudra 6 à 8 jours pour que l’ovule fécondé sillonne la trompe de Fallope pour finalement atteindre l’utérus. Lorsque l’embryon entame sa nidation et s’implante dans la muqueuse utérine, la grossesse est enclenchée et l’hormone HCG commence à  être sécrétée à faible taux. Il faudra donc attendre environ 17 jours après un rapport à risque ou d’avoir au moins 5 jours de retard de règles pour obtenir un résultat fiable avec un test de grossesse urinaire.

De nouveaux test précoces permettent de détecter une grossesse jusqu’à 5 jours avant la date présumée des règles. Cependant, leur taux variable de fiabilité amène généralement les femmes à les compléter par un autre test classique.

Si vos doutes persistent en cas de réponse négative, il est conseillé de refaire un test 3 jours après.

A noter: il est préférable de réaliser le test au saut du lit car c’est le moment où vos urines sont les plus concentrées en hormone beta HCG. Si vous devez le faire plusieurs heures après le réveil, veillez à ne pas boire trop d’eau, cela diluerait fortement votre taux d’HCG.

Les médecins conseillent de vérifier le résultat du test en effectuant une prise de sang en laboratoire.

Enfin, comptez 7 à 20 euros pour un kit de test de grossesse.

> Article de Philippine Ménard

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.