QU’EST-CE QUE LA SOULCARE, ET POURQUOI C’EST IMPORTANT ?

La Soulcare, c’est une nouvelle façon de prendre soin de soi. On vous explique ce que c’est, en quoi ça consiste, et comment la pratiquer. 

Déjà, décortiquons ce mot. On peut traduire Soulcare par « soin de l’âme ». Et c’est exactement ce dont on va parler aujourd’hui, mot pour mot. À la base, la Soulcare est une pratique chrétienne. Si vous l’êtes, tant mieux. Si vous ne l’êtes pas, ou n’êtes pas particulièrement spirituel·le·s, vous pouvez tout aussi bien appliquer ces conseils – sans le côté religieux. Parce qu’en ce mois de self-love et durant ces temps compliqués, vous méritez de prendre soin de vous, à 100%. Mais, comment soigner son âme, et surtout : pour quelles raisons ? 

La Soulcare, importante pour notre bien-être

Comme son nom l’indique, la Soulcare, c’est le fait de prendre soin de son âme. On sait… c’est un peu trop théorique pour l’instant. Mais laissez-nous vous expliquer. Prendre soin de son âme, cela veut dire prendre soin de soi. Prendre soin de son corps, de sa tête, de ce qui nous entoure. C’est reprendre possession de tout son être, et ne plus subir les difficultés de la vie. En pratique, c’est un total changement de mindset. À bas la négativité, bonjour la positivité ! Et on le sait, prendre soin de soi, de sa santé mentale, de son corps et de son entourage – comme de ses ami·e·s, proches, animaux ou même plantes… il n’y a rien de plus efficace pour être heureux·ses. 

Comment pratiquer la Soulcare

Rien de plus simple. Prendre soin de son âme, cela correspond à faire ce qu’on a envie de faire au fond de soi, à chaque instant. La clé ? Il faut toujours se mettre au premier plan. Et non, ce n’est pas égoïste, loin de là. Première étape : créer de l’espace pour soi. Créer de l’espace signifie s’accorder de l’attention, du temps et des soins, à soi, pour soi. Par exemple, vous pouvez vous accorder quotidiennement un moment self-care. Se poser un masque pour la peau, se préparer un bon petit plat, lire son livre préféré, regarder une série, … Chaque jour, il faut faire le choix de vivre et de passer une bonne journée. Se rappeler qu’on est le personnage principal de notre propre vie. Faire des choix pour soi. Ensuite, il faut être bienveillant. « Aimer son prochain », être tolérant, compatir, ne pas le juger. C’est la deuxième étape. Et c’est tout aussi important ! 

Attention cependant, le but n’est surtout pas de se mettre la pression. L’idée n’est pas d’en faire plus ou de faire « mieux ». Au contraire : demandez-vous ce que vous pouvez réduire dans votre vie, afin de prendre soin de votre âme et de celles de ceux qui vous entourent. 

Et vous, quel sera votre première étape de Soulcare 

Article de Clémence Bouquerod 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW