POURQUOI LE « PLUS-SIZE » DOIT CÉDER SA PLACE AU « SIZE INCLUSIVE »

Parce qu’il est grand temps de mettre fin aux diktats du poids, de la taille et des normes liées aux corps. Le "plus-size", sur le papier, c’est un début d’inclusion. Sauf que, créer du "plus-size" pour ne proposer que quelques modèles, souvent uniquement en ligne ou tout au fond du magasin, ça n’est pas très inclusif. Alors, normalisons les tailles de vêtements pour tou·te·s.

La distinction ne vous parle peut-être pas. Pourtant, pour les personnes concerné·e·s par ces termes, il est essentiel de distinguer « plus size » et « size inclusive ». L’un sépare, l’autre rassemble.

Diviser pour mieux régner

Selon un article de nos consœurs et confrères de Refinery29, 40 % des Françaises porteraient une taille 44 ou plus. Alors, si presque la moitié des femmes de ce pays entrent dans la catégorie du « plus size », pourquoi les collections sont-elles si limitées ? Pourquoi, en ligne, existe-t-il un onglet différent pour les tailles XXL ? Le culte de la petite taille et du régime a beau être une époque révolue, les collections sont encore conçues différemment selon les tailles « standards » ou « plus-size ». La mode continue de valoriser « la norme » d’un côté et de l’autre, « l’exception ». Alexandra Waldman, cofondatrice et directrice de la création chez Universal Standard explique au magazine américain que la meilleure façon de proposer du « plus-size » est de ne pas faire de « plus-size ».

Semblable mais pas tout à fait non plus

C’est ce que ces marques « plus-size » nous font ressentir. D’abord, des miroirs et des lumières pas valorisantes puis des grandes tailles introuvables ou moins stylées. Finalement, c’est une manière insidieuse de rendre les femmes qui correspondent à la gamme « plus-size » différentes et en dehors de la « norme ». Faites le test de chez vous. Les grands magasins qui dominent l’industrie textile proposent des tailles allant du XS au L (ou XL). Ensuite, faites le test en boutique. Trouver un vêtement au-delà du 44 n’est pas chose facile. En fait, il faut souvent se tourner vers des marques spécialisées.

Le « size inclusive », c’est l’inclusion réelle de tous les corps dans les magasins et pas uniquement en hashtag sur Instagram ou sur les podiums des défilés. Parce que oui, le body positive c’est aussi dans la vraie vie !

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...