POURQUOI DEVRIEZ-VOUS COMMENCER À MÉDITER ?

Pendant et après le premier confinement, les applications de méditation ont connu un boom des téléchargements en France et à l’étranger. Par exemple, l’un des leaders, Petit Bambou, est passé de 5 000 utilisateur·ice·s à 15 000 par jour. Connaissez-vous les bienfaits de la méditation en pleine conscience ? En ces temps compliqués, il est grand temps d’intégrer le lâcher-prise et la gestion de l’anxiété à son quotidien… On a qu’une vie, non ? Alors, autant la vivre en étant détendu !

Au-delà des idées reçues, la méditation se hisse désormais plus loin que jamais dans la mentalité des Français·e·s. En fait, au cœur d’une époque où tout va excessivement vite, les personnes y trouvent une manière de vivre pleinement les instants de vie, en s’octroyant une pause. Et ça fait un bien fou !

Phénomène de mode ou véritable impact sur notre santé ?

La question se pose. Après avoir entendu tous·tes vos ami·e·s prôner le yoga, la sophrologie et la méditation, vous vous demandez s’il n’est pas temps de vous y mettre, vous aussi. Afin de vous lancer de manière constructive, il est essentiel de comprendre pourquoi et comment cela peut vous aider. C’est scientifiquement prouvé, méditer permet d’augmenter notre créativité en diminuant notre stress et nos angoisses. La finalité ? Un impact positif sur notre niveau de réussite à tous les niveaux ! Le Dr Steven Laureys, neurologue mondialement réputé, en a fait l’analyse et le raconte dans un livre « La Méditation, c’est bon pour le cerveau ». Il confirme, après analyse d’un cerveau au repos puis en pleine méditation, l’intensité des connexions cérébrales ayant lieu pendant celle-ci.

Les études à ce sujet évoluent rapidement et se démultiplient. Des psychiatres aux généralistes en passant par les cancérologues, de la France aux États-Unis, la méditation intrigue ! Depuis plusieurs années, la méditation est prise en compte par la science et les universitaires du monde entier.

Concrètement, que nous apporte la méditation ?

Les scientifiques sont unanimes, elle permet une activité cérébrale importante à différents niveaux de notre cerveau. D’abord, en méditant régulièrement, nous pourrions épaissir notre cortex préfrontal. Cette zone est essentielle pour l’attention et la concentration mais malheureusement, elle décline avec l’âge. Si la seule pratique régulière de la méditation peut nous permettre de rester concentrer en vieillissant, alors on dit oui ! Même si c’est évidemment un peu plus compliqué que cela dans les faits.

Ensuite, selon les expert·e·s et les différentes études à ce sujet, l’amygdale serait aussi impactée positivement. Sans méditation, cette dernière devient plus dense lors des moments de grande anxiété. Méditer permet de réguler ses émotions et donc, de moins stimuler cette zone lors de situations stressantes. Pratique, non ? Finalement, la réduction du stress permettrait également d’avoir un impact sur « les hippocampes » de notre cerveau, autrement dit, sur notre mémoire !

Alors oui, la méditation a un véritable impact sur notre esprit et notre cerveau. Et si vous aussi, vous vous y mettiez ? Dix à quinze minutes par jours suffisent. En plus, de nombreuses applications permettent d’apprendre à méditer selon son propre rythme, peu importe où vous vous trouvez. Pour n’en citer que quelques-unes à télécharger, n’hésitez pas à tester Petit BamBou, Calm, Mind, Namatata, Insight Timer ou encore Headspace, dont nous vous avions déjà parlé. Alors testez, offrez-vous ce moment quotidien de sérénité. Vous verrez, vous nous remercierez ! Inhale, Exhale…

Article de Margot Hinry

Vous pourriez aimer...