POUR OU CONTRE LES PRODUITS D’HYGIÈNE LAVABLES

Laver ses fringues pour les remettre ensuite, ça parait logique, mais peut-on en faire de même avec les accessoires d’hygiène ?

> Les lingettes pour le visage
 
En témoigne la tonne de cotons-disque qui s’empilent dans la poubelle de la salle de bain, le démaquillage c’est tout sauf écolo !
 
En utilisant des lingettes lavables, on préserve la planète et on agresse moins la peau qu’avec des dizaines de cotons qui décapent.
 
Attention cependant à bien les nettoyer après usage ou à avoir un stock suffisant pour espacer les lavages.


 
 
 

> Les couches pour bébé
 
Là on parle plus d’un bon plan économique, si votre budget course a triplé à cause de Pampers, les couches lavables peuvent être un bon compromis.  Bon, sachant que comme bébé se lâche une dizaine de fois par jour, laver puis réutiliser une même couche peut s’avérer assez contraignant.
 
Mais d’un point de vue écologique, on se rend vite compte de l’impact sur la nature rien qu’en observant la vitesse à laquelle la poubelle se remplit ! Dans sa vie, un bébé salira environ 6500 couches ce qui équivaut à 4,5 arbres et 25 kg de plastique obtenu grâce à 67 kg de pétrole bru. Bonus, selon le site Consoblog.com toutes ces couches mettront près de 500 ans à se décomposer.
 
La bonne alternative ? On se met aux couches lavables à la maison et on garde des couches jetables dans le sac à langer pour les urgences à l’extérieur !


 


> Les serviettes hygiéniques
 
Même si nos ancêtres utilisaient cette technique, l’idée de garder dans notre culotte un tissu imbibé de sang nous enchante moyennement aujourd’hui…
 
Après enquête on apprend sur le site Planetoscope.com qu’une femme utilise en moyenne entre 10 et 15000 serviettes dans sa vie, et ça ça fait réfléchir ! Tant d’un point de vue économique qu’environnemental.
 
Pour l’utiliser correctement, on la clip directement sur la culotte, on la replit comme une enveloppe après utilisation avant de la mettre directement dans la machine. Pour ce qui est des fuites, le tissu de chanvre garantit une bonne absorption des liquides, ouf !
Pour info, les serviettes se lavent à la main ou à la machine entre 30 et 40 degrés. Au delà de cette température le sang cuit et se fixe au tissu.
 
Veillez tout de même à avoir un jeu de protections périodiques en stock pour éviter d’avoir à faire tourner une machine tous les soirs.


 

La plupart des serviettes lavables sont dispos dans les supermarchés bio mais vous pouvez aussi en trouver sur l’eshop de
Plim.fr

Et vous les Paulette vous lavez ou vous jettez?
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *