PORTE-JARRETELLES ET PIANO À BRETELLES

Du 8 novembre au 5 janvier 2013, le Cabaret Burlesque le plus déjanté de la capitale débarque à Paris, à l’Alhambra. Effeuillage, pole dance, chorégraphie, la troupe made in USA vous attend !

Trio d’effeuilleuses biberonnées au New Burlesque à l’américaine, Loui(s)e De Ville, Lolaloo des bois et Miss Vibi colonisent la capitale de l’amour à la française. Non contentes de taquiner la jarretelle avec dérision, elles rallient à leur cause le piano à bretelles de l’excentrique Jasmine Vegas, et laissent au showman Frankie O’Right le soin de transformer show en détonnant cocktail saupoudré d’humour ravageur.


 

>Quand Las Vegas rencontre Pigalle

Avouons-le. Avant de voir la représentation, on avait un peu peur : l’ambiance strip-teaseuse et accordéon,  ce n’est pas franchement notre truc. Et puis une fois le rideau levé et le maitre de cérémonie apparu, tous nos doutes ont disparu. Ici, tout est glamour. Du burlesque comme on l’aime. L’effeuillage est sexy (les filles ne lésinent pas sur les plumes, paillettes et autres nippies), le pole dance est esthétique (oubliés les vas et vient langoureux autour de la barre de métal, le spectacle dévoile un art qui nous laisse sans voix, certainement un des plus beaux passages du show !) et les petites pièces de théâtre jouées entre les numéros sont hilarantes. Mention spéciale à Frankie O’Right et son humour déjanté dont on se souviendra pendant longtemps !

Au final, on s’est complètement laissé emporter par l’univers loufoque et artistique de cette troupe, qui a su rassembler le meilleur des Etats Unis et de la France. Un french kiss par-ci, une cow girl par-là et c’est les deux cultures qui se rencontrent pour un moment magique qui nous donne envie de nous transformer en femme fatale d’un soir et de tenter l’effeuillage devant Georges. Enfin, on en n’est pas encore là… quoique…

>Porte-jarretelles
et piano à bretelles
Du 8 novembre au 5 janvier 2014
A l’Alhambra
Rue Yves Toudic, 75010 Paris
 


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *