PEUT-ON FÊTER NOËL RESPONSABLE ?

Crédits : @local_milk

Tandis que la conscience écologique s’accentue d’année en année, certains gestes bons pour l’environnement sont adoptés par une population de plus en plus nombreuse. Il reste toutefois plus difficile de renoncer aux traditions, et notamment à la fête de Noël telle qu’on la connaît aujourd’hui. Voici quelques actes simples qui peuvent vous permettre d’allier les deux. 

 
Vous êtes-vous déjà posé la question : combien coûte Noël à notre planète ? Effusions de nourriture, de cadeaux, de décorations… C’est comme si en un mois, nous dépensions, financièrement et écologiquement, l’équivalent d’une année entière. Alors que nous faisons bien attention à éteindre la lumière, à débrancher les prises et à trier le reste du temps.
 
La situation est inextricable pourtant : Noël est aussi l’une des plus belles périodes de l’année, son charme réside en sa splendeur, et précisément les dépenses qui y contribuent. Comment faire alors, pour respecter ses engagements envers la planète, tout en préservant cette magie ? 
 
Les dépenses en électricité sont les premières concernées. Indépendamment des magasins, ou des rues, chez nous aussi, en décorant notre sapin, notre maison ou nos fenêtres de guirlandes électriques, nous consommons beaucoup plus d’électricité qu’il ne faut. Pour ce cas précis, il existe des solutions pratiques et simples, par exemple, utiliser des lampes LED, ou encore de ne pas allumer les lumières de Noël tous les soirs. 
 
La deuxième solution pour fêter Noël de manière plus responsable est de penser au recyclage et à tous les points de vue ! Les emballages cadeaux polluent énormément l’environnement en plus d’être très éphémères (il ne sont utiles que pour une nuit). On leur préfèrera donc des emballages recyclables, plus respectueux de la planète. 
 
Un troisième maître-mot : récupération. Inutile d’acheter chaque année de nouvelles décorations de Noël sous prétexte que vous n’aimez plus celles que vous avez déjà. Pour les cadeaux, vous pouvez privilégier des cadeaux de seconde main, et de nombreuses options s’offrent à vous : vêtements vintages, livres d’occasion, objets achetés aux enchères… Cela apportera aussi à votre cadeau une touche plus personnelle et atypique. De plus, au lieu de laisser les restes du réveillon au maître de maison, il est préférable de les partager pour éviter qu’il y ait un gaspillage alimentaire. 
 
Enfin, pour le sapin, s’il n’a pas déjà été acheté, sachez qu’il en existe certains plus verts que d’autre. Les sapins artificiels sont d’abord beaucoup plus nocifs que les vrais sapins, n’achetez donc pas votre sapin artificiel en pensant que vous ne contribuez pas à la déforestation… À l’issue des fêtes, il est possible de déposer votre sapin à des points de collecte pour qu’il soit recyclé, ou mieux, de le replanter dans votre jardin si vous en disposez d’un. 
 
 
> Article de Yasmine Lahrichi
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.