PERMIS DE DOUDOUNE

 
Illustration, Elise Demozay
 
Elle a longtemps été l’apanage de la cougar de Courchevel. Et puis, un hiver, sans prévenir, elle a débarqué sur les podiums des défilés. Depuis, on voit proliférer chaque année aux frimas cette veste matelassée sur le dos des fashionistas. Alors la doudoune, on l’adopte ou pas ?

Pourquoi on s’en méfie…
Il y a la peur de "l’effet Bibendum" (vous savez, les pneus Michelin). Ce n’est pas parce qu’on a rangé notre bikini et que la saison des régimes est terminée que l’on a envie d’avoir l’air de faire une crise dl’aérophagie.
 
Il y a aussi le risque de passer pour Laëtitia Halliday en vacances à la neige. Non pas que l’on ait quoi que ce soit contre la douce de notre Jojo national, mais on lui laisse volontiers le style bling bling et la doudoune siglée de ses dernières vacances à Gstaad.
 
Il y a enfin la question de savoir "avec quoi je la porte ?" Parce qu’à Megève, c’est facile, on l’assortit à nos Moon boots (oui, les Moon boots sont autorisées à la montagne. Mais UNIQUEMENT à la montagne). Mais à Lyon / Bordeaux / Paris / Amiens / Dijon… Bref, partout en France où la neige n’excède pas les 10 centimètres annuel, comment avoir l’air chic avec cet accoutrement de cosmonaute ?

Pourquoi on va craquer…
1. Parce que depuis trois ans, c’est le créateur génial et chic-issime Alexis Mabille qui dessine la collection "Premium" de la célèbre marque de doudounes Pyrenex. Et si ce roi de l’élégance s’est penché sur la question, c’est que cette veste venue du froid mérite qu’on la considère comme une candidate sérieuse à l’entrée dans notre penderie.
 

Info : La collection "Premium"signée Alexis Mabille est en vente jusqu’au 31 décembre au Pop Up store Pyrenex, situé au 40 rue Etienne Marcel à Paris. 
 
Idem pour JC/DC le roi du CMJN qui signe cet hiver une collection très animale pour Rossignol. Cocorico !

 

Collection disponible sur le site de Rossignol

2. Parce que, soyons honnêtes, l’hiver, lorsqu’il fait vraiment froid, on se dit souvent que notre amour de la fringue nous perdra… Ce n’est pas en effet ce petit manteau mi-laine mi- synthétique qui nous empêchera de grelotter en attendant le bus. La plume d’oie, ça a finalement du bon.
 
3. Parce que si l’on y regarde de plus près, une doudoune bien coupée, dans une jolie couleur flashy, agrémentée d’un col de fourrure (indispensable cet hiver), c’est la clé pour se créer un look minimaliste-sport-chic !
 
La sélection Paulette
  
 
Doudoune bleu marine, Topshop, 75 euros

Doudoune Petite exclusive, Asos, 54,79 euros
Doudoune verte, Bel Air,
160 euros
Doudoune courte, Zara,
80 euros
 
Et vous les Paulette, vous en pensez quoi ?  Pour ou contre le port de la doudoune en ville ?
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *