PAYEZ L’ADDITION EN MOINS DE 10 SECONDES AVEC SUNDAY

Les co-fondateurs de BigMamma, chaîne de restaurants italiens, lèvent 20 millions d’euros de fonds pour leur nouvelle appli. Sunday, c’est le paiement QR Code qui va révolutionner l’addition !

© Sunday

« Laissez, c’est pour moi. 
-Non, tu plaisantes, je vous invite.
-Ok, on coupe en 3 ? 

-L’addition s’il vous plaît ! »

Avec sa nouvelle appli pour faciliter le paiement, la chaîne française attire les gros investisseurs. C’est une levée de fonds exceptionnelle qui mise sur le sans contact.

Un concept pratique qui réinvente le paiement

C’est sur un pari onéreux, mais prometteur, que misent Victor Lugger et Tigrane Seydoux (co-fondateurs de BigMamma) ainsi que Christine de Wendel (ex-COO de Mano Mano). L’objectif, c’est de rendre le paiement physique aussi efficace que le digital.

Alors, comment ça marche ? Sunday, c’est un scan de QR code présent sur la table qui permet de régler l’addition en moins de dix secondes, sans serveur. Ainsi, le trio s’inspire de ceux qui n’avaient pas attendu la crise sanitaire pour se lancer, comme Paypal, Lydia, Amazon, Lyfpay, et bien d’autres. Puis, il  développe un concept pour les restaurants.

Une solution pour gagner en rapidité et en efficacité

Le concept était testé depuis près d’un an dans les restaurants de la chaîne. Le résultat est sans appel, puisque les chiffres parlent d’eux-mêmes ! Et c’est un gain de 15 minutes en moyenne par encaissement pour les client·e·s et pour le staff du restaurant. S’ajoutent à cela une augmentation des pourboires (40 % en plus), le partage simplifié des additions entre convives et un panier moyen qui, lui aussi, gonfle de 10 %. Pour couronner le tout, BigMamma relève une rotation des tables de 12 % de plus qu’avant.

Le cœur des restaurateurs et des investisseurs conquis par l’appli

Selon les fondateurs, en ce moment-même, des milliers de restaurants et hôtels du monde entier s’équipent déjà de Sunday. Parmi vos spots culinaires favoris, vous pourrez retrouver le futur du paiement dès la réouverture des restaurants chez PNY, Eataly, Burger King et tous les établissements du groupe Bertrand.

Parce que cette innovation attire, les investisseurs jettent leur dévolu dessus. Et pas n’importe lesquels ! 20 millions de fonds relevés grâce, entre autres, au célèbre financier Xavier Niel, à Olivier Bertrand, mais aussi au fonds américain Coatue Management et bien d’autres.

Mangez, scannez, partez!

Les entrepreneurs parient dès le départ pour une ouverture à l’international, avec des bureaux de Sunday déjà implantés à Paris, Madrid, Londres et Atlanta. Le retour des restaurants après la crise du Covid-19 promet un moment clé pour l’expansion de l’application. En plus du plaisir de revenir manger en terrasse, nous pourrons écourter ces fameux allers-retours pour la note, la machine à carte, la facture… 

On ne sait pas vous, mais nous, ça nous donne encore plus hâte de retrouver nos restos…

Un article de Margot Hinry

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *