PAULETTE ET SA PLANCHE A ROULETTES

 

Public Domaine est un peu THE expo à aller voir cet été. C’est simple : on parle de skate, de planches, de prouesses acrobatiques, et même de musique.
 
Si Pedro Winter en est le commissaire, ce n’est pas par hasard : cette exposition parvient à incuber en son sein tout "l’esprit skate". C’est quoi ? De la musique, des films, des concerts, avec juste ce qu’il faut de folie et de tatouages. 
 
L’expo met en lumière toute une culture urbaine, à l’identité mouvante et ludique car sous couvert de son image de "toy", le skate incarne une vraie révolution pour les villes. Il permet de se sentir vivant, de dominer son environnement.
 
"Les hommes préhistoriques avaient des morceaux de silex et des forets. Nous, on a une planche et un monde entier à parcourir pour s’évader".
 
 
Sur les 4 niveaux que comporte l’expo, le visiteur déambule entre planches sérigraphiées, installations vidéo, plastiques et photographiques. On s’interroge : "Pourquoi est-ce qu’on skate ? Le goût de la prouesse technique ? S’approprier la ville ? Le fait d’appartenir à une grande tribu ?"
 
"Quand j’ai commencé à skater, je n’avais rien. Et, au fil du temps, je me suis fait toute une bande de potes. De la musique, des films, une Histoire à raconter. C’est ça l’esprit skate" confie Amaury, skateur parisien.
 
Public Domaine ne se conçoit donc pas réellement comme une rétrospective, mais comme un monde autonome à part entière. De quoi s’en mettre plein les yeux et les oreilles en ces débuts de saison estivale.
 
PUBLIC DOMAINE
Gaîté Lyrique
Jusqu’au 7 août 2011

Événements à venir :
08/07 – Programmation proposée par Arte avec la projection du documentaire " Skateboard Stories" de Thomas Lallier
14/07 – Soirée vidéo programmée par Fred Mortagne
15/07 – Programmation par Carharrt avec Digital Cut de Philippe Petit et Format Perspective de Philip Evans
21/07 – Soirée vidéo programmée par Pedro Winter
22/07 – Programmation exceptionnelle "Skate & clips" avec MTV
 
Plus d’infos ici 
 

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *