Paulette déclare la saison de la moustache ouverte !


L’histoire commence en 2003 à Melbourne, lorsqu’une bande de copains décident de se laisser pousser la moustache pendant tout le mois de Novembre juste pour le fun.

L’idée amuse de plus en plus de Georges qui ensemble forment le mouvement " Mo bros " (Frères de moustaches) et comptent aujourd’hui plus de 2 millions de membres.

Une moustache pour lutter contre le cancer 
Le " Movember " a pris une telle ampleur qu’il sert maintenant à soutenir la cause de la santé masculine en récoltant des dons allant directement au programme de recherche " Movember GAP (global action plan) " soutenant la lutte contre le cancer de la prostate, qui rappelons-le tue chaque année des milliers d’hommes.

Rejoindre le « Movember »

> Étape 1 : l’inscription
Depuis le 1er octobre Les Paulette et les Georges peuvent s’inscrire seuls ou en groupe sur le site www.movember.com

Étape 2 : Le rasage
Le 1er novembre, aujourd’hui donc, est le jour du grand « shaving day », afin que toutes les moustaches puissent pousser en même temps.
Cette étape ne concernent que les hommes, les femmes peuvent elles aussi se raser le duvet si elles le souhaitent mais en tant que rédactrice coquette je vous déconseille fortement d’approcher un rasoir de votre visage.

Étape 3 : On laisse pousser
Les Georges devront laisser pousser et entretenir leur moustache durant les 30 jours du mois de novembre. Pour une moustache correcte, se reporter au tableau illustré.
Les Paulettes elles n’auront qu’à soutenir leur georges ou leurs frangins en leur offrant une cire à moustache Penhaligons ou en portant un tee-shirt Eleven Paris. Les deux marques reverseront une partie des bénéfices récoltés au « Movember GAP »

Étape 4 : on récolte des dons
Postez des photos de votre moustache sur le site et entrainez vos copains pour récolter le plus de dons possible ! Vous avez jusqu’au 30 novembre.

Allez les Georges on court chez monop s’acheter un rasoir et c’est parti !


Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *