PATISSERIE EUGÈNE : LA PREMIÈRE PATISSERIE SANS SUCRE !

Des classiques revisités à la sauce “light” pour un goût garanti sans contrefaçon : défi relevé ! En décembre dernier, la première boulangerie-pâtisserie-chocolaterie entièrement dédiée aux recettes allégées en sucre et matières grasses  a ouvert ses portes dans le 17e arrondissement de Paris. Nous avons rencontré Christophe Touchet et Luc Baudin (3e au World Master Chocolate), les deux maîtres des lieux de la pâtisserie Eugène pour une dégustation toute en légèreté.
 
J’ai 2 pathologies, le diabète et la gourmandise. C’est de loin la deuxième la plus compliquée à gérer” explique Christophe Touchet. Le régime des diabétiques rime souvent avec Bonjour tristesse alors pour contrer les frustrations liées aux restrictions alimentaires, Christophe Touchet a fondé l’enseigne Eugène avec pour mantra -50 % de sucre et 70 % de fibres. Sirop d’agave, farine de lentilles, huile de pépins de raisins… tous les subterfuges sont bons pour réduire l’indice glycémique de ces pâtisseries qui cachent bien leur jeu.
 
“Quand on mange une pâtisserie, ce n’est pas parce qu’on a faim. C’est pour se faire plaisir”. En combinant des ingrédients qui permettent une meilleure assimilation, les recettes jouent sur un effet de satiété sensorielle pour manger mieux et moins. “Le sucre est un masquant mais utilisé de manière juste, comme une légère pincée de sel, il s’avère être un révélateur de goût”. Si la pâtisserie divise par deux les apports en sucre et matières grasses de ses douceurs, elle n’entrave en rien les saveurs, bien au contraire.

 
La Tartelette aux fraises est rehaussée d’une touche de vinaigre balsamique et le Fruithé, relevé aux touches de thé matcha. Ces spécialités aux fruits de saison laisseront bientôt place à une tartelette rhubarbe & menthe poivrée ou abricots & romarin. Seul hic avec ces faibles dosages en sucre : une durée de conservation beaucoup plus restreinte.
 
“J’ai toujours vu les enfants diabétiques avec des gâteaux moches aux goûters d’anniversaire. Je voulais qu’à un repas de famille, ceux qui n’avaient pas de restrictions alimentaires aient envie de piquer les desserts de ceux qui en ont” déclare Christophe Touchet.

 
À l’ouverture de la boutique, la fréquentation des diabétiques ou simples gourmands est environ équivalente, maintenant quasiment 80 % de la clientèle est non-diabétique. “Ils viennent tout simplement parce qu’ils trouvent que c’est bon !”
 
Chez Eugène, garder le secret des recettes n’est pas dans les habitudes de la maison. “L’équipe est sensibilisée au diabète pour une totale transparence des produits”. En matinée, une diététicienne se rend même sur place pour informer la clientèle. “L’une de nos plus belles victoires, c’est d’avoir été décernés Galette la plus addictive, et non pas la plus light, dans le top 5 des galettes des rois 2015 du Figaro”.
 
Au rayon boulangerie et viennoiserie, même combat. Le pain, ni blanc ni aux céréales est confectionné avec de la farine T80 meulée à la pierre et riches en fibres, un cocktail parfait pour les sportifs. Le sachet en papier du croissant n’est pas imbibé de beurre et les pains aux raisins sont désormais parsemés de baies de Goji.  Du côté des créations salées, 4 éclairs garnis sont proposés. Les sandwichs Eugène sont préparés dans de la pâte à chou, l’un des produits-phare.


 
Dernier détour par le coin chocolaterie où sont conservés mendiants, ganaches en sachets ou en tablettes à base de chocolat Valrhona. Pour les plus gourmands qui voudraient faire durer le plaisir, la pâtisserie propose un bocal de pâte à tartiner (composée de 45% de noisettes) à déguster à la cuillère bien sûr.
 
Ceux qui n’auraient pas la chance de se déplacer dans la boutique parisienne pourront eux aussi avoir leur part du gâteau. Sur le site seront prochainement proposés des biscuits à à commander en ligne ainsi que des kits de préparation pour réaliser les pâtisseries dans sa propre cuisine.

 
Saveurs + gourmandise + équilibre : quand on aime, on ne compte plus. Alors qu’est-ce qu’on dit ? Merci Eugène !
 
> Pâtisserie Eugène, 11, rue Guillaume Tell, 75017 Paris
Ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 20h et le dimanche de 9h à 14h
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *