OU MANGER DES INSECTES EN FRANCE ?

Les insectes, c’est le repas dont tout le monde parle en ce moment. Oui, vous avez bien lu. Le repas, ou l’apéro, c’est selon. Manger des insectes porte un nom : l’entomophagie.
Par simple curiosité, pour se préparer à un possible futur où il n’y aurait plus que ça à se mettre sous la dent, pour s’entraîner en vue d’une participation à Koh Lanta ou simplement pour leurs vertus nutritionnelles, ça vaut le coup d’essayer.

La tendance nous vient d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, où consommer des insectes n’a rien d’extraordinaire. En France, façon chips à l’apéro, en tarte ou en raviolis, manger des insectes est presque devenu tendance et on a le choix sur la façon dont on veut les déguster. En bonne Paulette curieuse, on a voulu essayer et on a déniché pour vous les adresses où déguster ces petites bêtes. Le vide juridique concernant l’entomophagie empêche pour le moment l’ouverture de restaurants qui ne proposeraient que des plats à base d’insectes, mais certains les ont mis à la carte en plus de plats plus traditionnels. Voici la liste.

> Le Festin Nu
10 rue de la Fontaine du But, 75018 Paris

Le Festin Nu est le tout premier bar-restaurant à avoir proposé des plats d’insectes à Paris, et c’est THE bar pour se retrouver entre copains autour d’une bonne bière et à chacun son grillon. On dit grillon mais le Festin Nu, qui a fêté ses deux ans en octobre, propose plus d’une petite bête : criquets, scorpions, vers, grillons, punaises ou encore sauterelles, le tout venu de Thaïlande, les insectes sont vendus 7 à 9 € l’unité et sont servis avec des accompagnements divers et variés, comme une feuille d’endive, des poivrons confits… Pour aider à faire passer le tout, le Festin Nu propose un large panel de bières artisanales, des cocktails et autres boissons alcoolisés (pour se donner du courage). Et si les insectes ne vous ont pas rassasiés, jetez-vous sur le burger ou le saumon fumé.

> Chez Mushi
19 rue de l’étoile, 75017 Paris

Mushi est un restaurant de gastronomie japonaise. Il propose de sushis, des sashimis, mais aussi des recettes entomophages. Cette fois on ne parle plus d’insectes de la taille d’une phalange, mais de scorpions aux amandes sauce miso, de makis aux sauterelles, de papillon cuit à la vapeur dans sa chrysalide, de perles de coco aux fourmis et d’un fondant à la gelée royale et son abeille. Pour les Paulettes les plus fofolles, la carte des cocktails saura répondre à votre esprit d’aventurière, notamment le Hara-Kiri qui contient une tarentule !

> Lucha Libre
10 rue de la Montagne Sainte Geneviève, 75005 Paris

Envie de manger des insectes en assistant et/ou en participant à des combats de catch ? C’est possible. Direction la Lucha Libre, la cantine-bar sauce mexicaine. Après avoir enfilé une tenue de catcheur style sumo, reprenez votre souffle en goûtant à un apéritif aux chips originales : grillons, vers, scorpions ou punaises. Pour les moins téméraires, ils servent aussi des bonbons et des tortillas.

> Le Ban Thaï
7 rue Bernard délicieux, 34000 Montpellier

Les montpelliérains aussi vont pouvoir déguster des insectes. Le Ban Thaï est le premier restaurant de la ville à proposer des insectes à la carte. Sauterelles, vers de bambou, vers à soie, grillons, grillons noirs, scorpions ou encore punaises d’eau géantes, vous avez le choix. Le restaurant des Beaux-Arts fait importer ses insectes de Thaïlande et les sert tout simplement frit, avec une panure épicée.

> Livreur de saveurs
7 places Royale, 64000 Pau

Pour les habitants de Pau, l’adresse où trouver des insectes est au Livreur de saveurs. Pourquoi ne pas vous laisser tenter par des criquets en sauce citronnée avec une pointe d’ail et d’huile ou par des petits vers chauds sur une tomate provençale ? Et en dessert, pour les becs à sucre, le chef vous propose des gros criquets au chocolat, enrobés à la manière des truffes. Miam !

> Restaurant Aphrodite
10 bd Dubouchage, 06000 Nice

Parmi les menus du restaurant Aphrodite, on en trouve qui s’intitule « Alternative Food ». C’est là qu’on pourra commander des plats très joliment préparés, dans lesquels les insectes sont presque mis en scène. Rien que les noms des plats valent le détour. Par exemple : le petit pois carré comme un pigeon avec ses petits pois, ses carottes et son écume et les larves de ténébrion molitor. Sinon, laissez-vous tenter par la truite de Vésubie, chlorophylle de cresson de fontaine, oignon rouge confit, jus des arrêtes en Sabayon, foie séché-râpé et grillons européens. Tout un poème !

> Même pas peur !

Qu’on se le dise, manger un insecte desséché a de quoi faire dresser les cheveux sur la tête. Mais parole de Paulette qui n’aime déjà vraiment pas ces petites bêtes de leur vivant, l’idée de les manger était encore moins réjouissante. Et finalement, surprise, ça passe crème ! D’abord, le goût n’a rien de bizarre. Au contraire, vous retrouverez des saveurs déjà connues. Pour avoir goûté les larves et les criquets, les saveurs se rapprochent du goût du grillé et de la noisette. De là à dire que c’est bon il y a un pas, mais ça n’est pas mauvais. A choisir entre un apéro de larves ou un apéro de brocolis froids, je prendrais les larves. C’est vous dire ! Certains insectes seraient même épicés ou avec un goût citronné.
Pour ceux que l’aventure des saveurs n’effraient pas, c’est peut-être la peur de sentir les pattes, antennes et autres petites ailes qui vous rebute ? Rassurez-vous, on ne sent rien du tout ! D’abord parce que par précautions, les premières fois, on n’y va pas en croquant avec les dents de devant mais en mâchant bouche ouverte avec les dents de sagesse. Ensuite parce que tout cela est si petit, qu’il faudrait vraiment le vouloir et caresser le grillon avec sa langue pour sentir ses ailes, ses antennes ou ses pattes.

> Jimini’s

Jimini’s n’est pas un restaurant. C’est un site sur lequel vous pouvez acheter des boites d’insectes. Une occasion en or pour organiser un apéro pas comme les autres à la maison et surprendre ses amis en leur offrant des molitors (vers de farine) ou des criquets pour accompagner leur mojito. Les insectes sont élevés en Europe et vous sont livrés dans de jolies boîtes, en 48h avec Colissimo. Pour varier les saveurs et multiplier les chances de satisfaire les papilles de tout le monde, Jimini’s a conçu l’apéro boîte. A l’intérieur, vous trouverez 5 sachets aux saveurs différentes : criquets au poivre et tomates séchées, criquets au curry fruité, molitors ail et fines herbes, molitors sésame et cumin et molitors au soja impérial, ainsi qu’un décapsuleur collector et 5 dessous de verre, le tout pour 19,90€.

Site : http://www.jiminis.com/

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW