ON Y ÉTAIT : LE FESTIVAL DE MODE D’HYÈRES 2013


© Photos studio Brea Souders / photos défilé Magali An Berthon 
Dimanche 27 avril. Ce n’était pas une journée pour aller buller à la plage, d’ailleurs c’est à l’intérieur que ça se passait en cette journée pluvieuse, journée joyeuse, du Festival International de Mode & de Photographie d’Hyères 2013.
Le défilé des dix jeunes créateurs sélectionnés par le Jury présidé cette année par Felipe Oliveira Baptista, s’est déroulé sur les bords de mer, dans le Hangar de la Mouture.

Marion de Raucourt, France

 Damien Ravn, Norvège

La sélection 2013 éclectique et cosmopolite a mis en lumière des talents du monde entier : Chine, Finlande, Russie et Lettonie, France, Suisse, Allemagne, Canada. Collections homme et collections femme, ambiances minimalistes ou superpositions de décors, esprit plus sportswear revisité ou silhouette féminine délicate… Il y en avait pour tous les goûts. Le trait commun de toutes ces visions de mode, c’est très certainement l’excellence du soin apporté aux finitions, le choix de matières d’une qualité remarquable, le souci de pièces ciselées et travaillées au cordeau.

Xing Su, Canada

Xénia Lucie Laffely, France – Suisse
Satu Maaranen, Finlande

Le défilé s’est conclu par la remise des prix que toute la salle attendait avec impatience.

Le Prix du Public a été attribué à ShanShan Ruan, créatrice chinoise, pour une collection vaporeuse, toute en transparence féminine, d’un classicisme un peu sage, dans des teintes d’arc en ciel délavées.

Shanshan Ruan, Chine

Henning Jurke, Allemagne

Yvonne Poei-Yie Kwok, Pays-Bas
 

Un de mes coups de cœur de la sélection, Yvonne Poei-Yie Kwok des Pays Bas, a remporté le Prix du Palais de Tokyo avec ses looks rafraîchissants de miss Arlequin tribale, tout en jeux d’épaulettes, mini jupettes plissées et mix de tons peaux de pêches et pastels acidulés.


Et la grande gagnante de ce cru 2013 du Festival d’Hyères, c’est la styliste finlandaise Satu Maaranen qui a donc reçu à l’unanimité le Grand Prix Première Vision pour sa collection femme "Garment in landscape". Ses mannequins portaient d’immenses capelines qui venaient appuyer des silhouettes radicales et déstructurées aux couleurs et textures géologiques de mousse, lychen, terre et torrents.

Une jolie manière d’éclairer ce temps maussade par le talent indéniable et emballant de ces stylistes-artisans-designers, futurs pointures de demain.

Camille Kunz, Suisse

Tomas Berzins & Victoria Feldman, Lettonie – Russie

En marge de la compétition, le festival d’Hyères est une fête de la mode et de la photographie. Ambiance de cette édition 2013 en quelques images !

Venir à Hyères pendant le festival, c’est l’occasion de se cultiver et de suivre tout un cycle de rencontres et d’événements sur la thématique de la mode et de la photographie. Au programme cette année:
– Plusieurs expos photos avec le travail de Jean-François Lepage, Pierre Debusschere qui présente aussi une très belle vidéo, ou Charles Fréger qui présidait le Jury Photo cette année.
– Installation fashion-arty du directeur artistique de Lacoste Felipe Oliveira Baptista, Président du Jury 2013, pour essayer de capturer un peu ce qui se passe dans le cerveau de ce virtuose du vêtement.
– Rétrospective de l’œuvre de Guy Bourdin entre jeux de cadrage, portraits et obsessions, depuis ses premiers travaux des années 50 aux photographies de mode et expérimentations visuelles des années 70…

Pour info, ces expositions se poursuivent jusqu’au 26 mai 2013, il est encore temps d’y aller


1. Jean-François Lepage, Memories from the Future / Tour des Templiers. 2. Guy Bourdin, Rough Proof / Villa Initiale
3. Felipe Oliveira Baptista, A screen to the brain / Piscine Villa Noailles; 4. Charles Fréger, L.12.12 Commande photographique pour Lacoste / Squash Villa Noailles

Et sinon, voici nos impressions en bref autour de ce festival très pluvieux cette année.. 
1.Question streetstyle, la Bretagne s’est invitée dans le Var, on a constaté le grand retour de l’emblématique ciré jaune sur les épaules de nombreux modeux !
2. Exit les lunettes de soleil, le parapluie a été l’accessoire incontournable du festival. Ici en couleur flashy pour conjurer le mauvais temps.
3.Le bar à sirops fruités Sodastream a tenu les festivaliers bien hydratés entre deux conférences et visite d’expo.
4. On a pu voir l’illustratrice et blogueuse Eudoxie du Blog Eudoxie Diary croquer en live sur son iPad certains participants du festival. Ici au cocktail de clôture du défilé, elle a immortalisé Kin, jovial styliste basé à Londres qui collabore avec le créateur Steven Tai.
5.Avec les caprices de la météo, les modeuses ont opté pour un look pragmatique. La basket (en couleur s’il vous plaît) a tenu le haut du pavé glissant. Vous l’avez compris, cette année, la pluie a été l’invité que personne n’attendait ! L’état d’esprit général est resté enthousiaste et ouvert, chacun a remballé sa garde-robe estivale pour des bottes de caoutchouc, parka et grosse écharpe et a gardé le sourire. La météo a tout de même épargné les festivaliers le samedi soir. Ils ont donc pu aller se réchauffer sur les pistes de danse d’un club ouvert en plein air, pour célébrer à leur façon un festival unique en son genre.

> Plus d’infos sur www.villanoailles-hyeres.com

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *