ON SAIT ENFIN POURQUOI LES ENFANTS NE NOUS AIMENT PAS

 

La vérité sort souvent de la bouche des enfants, c’est bien connu. En revanche, sans même prononcer un mot, il semblerait que le cerveau d’un jeune enfant fasse un tri naturel dans sa tête, qui définirait s’il aime une personne ou non. Jusque là, on ne se dit qu’une fois de plus que les enfants sont merveilleux ! Not really. Une étude menée par une équipe de chercheurs en Chine a prouvé que les enfants avaient davantage d’affinités avec les gens au visage gracieux et symétrique. Autrement dit, on comprend pourquoi le petit Théo se met à pleurer quand Papi Robert lui chatouille les joues avec les poils de son menton.

 
Pour certains, la nouvelle va être dure à encaisser. Non, l’enfant dans vos bras ne pleure pas parce que vous n’êtes pas confiant ou parce que vous êtes en train d’écraser sa cuisse sous votre montre. Il pleure parce que votre tête ne lui revient pas. Je sais, c’est dur. Outre les personnes qui n’aiment pas les enfants et qui leur font volontairement peur, vous n’y êtes pour rien si le bambin de votre meilleure copine vous regarde de travers.
 
Selon des chercheurs chinois, les enfants ont un feeling naturel avec les visages doux, symétriques et gracieux. Autrement dit, plus vous vous rapprochez de ce qu’on appelle un « beau visage », plus vous êtes susceptible d’être adopté par le petit Théo. L’étude menée en Chine a réuni 200 personnes, d’un côté des enfants de moins de 8 ans, de l’autre des adultes de sexe masculin. Les enfants ont dû dire, en fonction des visages en face d’eux, avec qui ils auraient le plus envie de jouer ou de discuter. Les vainqueurs de cette expérience s’avéraient être ceux aux « beaux » visages et les plus minces.
 
On peut penser ce qu’on veut de ce genre d’étude, mais il faut avouer que c’est vachement drôle ! Derrière le visage angélique des enfants qui nous entourent, ou qui nous fixent dans le métro, on peut se demander finalement s’ils ne seraient pas en train de nous dévisager ! Chez Paulette, on avait adoré Allo Maman, ici bébé, alors on a tout de suite des images qui nous viennent en tête ! À quand le prochain combat de regard avec votre neveu ou nièce lorsqu’il ou elle bloquera sur vous à table ?
 
 > Article de Stacie ARENA
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.