ODYL MET LES MOTS SUR NOS MAUX


ODyL revient pour son premier album prévu pour novembre 2013. Pour patienter elle dévoile un premier EP le 30 septembre 2013. EP et album qu’elle produit avec son propre label et avec la participation très active de ses fans via le site Octoo.
Elle y parle de la route, de l’envie, des doutes, de la mélancolie, des coups dur, des coups d’poings et de l’independance. Plus brut, plus rugeux, plus viscéral, plus determinée, une petite qui s’assume du haut de ses 31 balais, avec ses cicatrices, son passé, et son envie d’avenir. Un album qui s’annonce donc sans compromis, entre chanson et rock n’roll, sensible et electrique à la fois.

Paulette : ODyL, ça veut dire quoi ?
ODYL : Overdose Your Life. Vivre a en mourir. La fureur de vivre. Vivre passionnément. C’est vieux comme le monde quoi.

Où s’arrête Virginie et où commence ODyL ?
Virginie est timide complexée plutôt sombre et mal dans sa peau, ODyL est la super-héroïne que je deviens quand je mets ma cape. Plus sûre, plus grande gueule, plus drôle. Il me faut devenir ODyL pour affronter de monter seule sur scène. Donc ODyL c’est la fille que je deviens des que je chante, sur scène principalement.


Tu revendiques ton indépendance artistique mais y a-t-il une comparaison musicale qui te rendrait particulièrement fière ? Ou au contraire que tu redoutes ?
Les comparaisons c’est compliqué, effectivement. Je suis surtout fière quand on me dit que je suis ODyL et que je ne ressemble à personne. Je serai fière le jour où on dira de certaines chanteuses "Tiens, elle ressemble a ODyL" (rires). En attendant oui, on m’a souvent comparée sur scène à Kurt Cobain… Alors même si je ne pense pas que ce soit le cas, c’est un beau compliment.

Tu écris toi-même les textes de tes chansons. Un mot que tu aimes plus que les autres ?

"Salaud". Ahah je l’utilise souvent…

Les mecs, tous des "Salaud[s]"?
Tout autant des salauds que nous sommes des salopes ! Des gens blessés donc blessants.

Une anecdote de tes vacances d’été ?
J’ai coupé internet pendant 3 semaines, et je n’ai fait que lire, regarder la mer, et dormir. Le farniente, au fond de l’Italie, mon sport préféré !

Tattoos, lipstick rouge, et perf’, look de clip ou tenue de tous les jours ?
Je ne suis pas très tatouages, même si j’en ai quelques petits c’est vrai ! Mais sinon oui, c’est ce que je suis dans la vie de tous les jours ! Même si je suis une fan de soleil et de dolce vita et que j’aime avant tout être habillée d’une petite robe légère et c’est tout ! Mais à Paris, c’est rare. Je suis plus fan de chaussures et de lingerie agent provocateur et Chantal Thomas surtout…

Ton dernier fou rire ?
Ça devait être devant un sketch des inconnus ou un épisode de Friends… Et oui, la trentaine !

Que sera devenue ODyL dans dix ans ?
Dans mes rêves j’espère que mes 10 ans de galère finiront par payer et que je vivrai de ma musique. J’espère que j’écrirai encore des chansons et que je les jouerai sur scène. J’espère d’ici la avoir fait l’album qui me ressemblera le plus et qui touchera les gens. J’espère que je composerai mes chansons dans ma maison dans le sud et j’espère qu’entre deux compos, j’entendrai des rires d’enfants et que ce seront les miens !

Une dédicace aux Paulette ?
Bises aux Paulette qui je l’espère deviendront des Odylettes. On a quelque chose de rétro et de féminin en commun dans notre nom, alors trinquons ensemble à la révolution des grands mères et que les petites deviennent grandes !

ODYL :: C’ETAIT L’HIVER (EP)
Sortie le 30 septembre

Site 
Facebook 

Concert 
10 septembre : les 3 Baudets, Paris

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *