NOTRE TOP 3 RECETTES GRECQUES MADE IN KALAMATA

Qui n'a jamais entendu parler des olives ou de la cuisine de Kalamata ? Cette ville et ses alentours se situent au sud de la Grèce, là où le soleil brille tandis que l'eau turquoise et ses bienfaits reflètent sur notre peau. Et pour couronner la bonne mine, la découverte de Costa Navarino nous aura permis de repartir avec trois recettes typiques de cette région du péloponnèse. Feta, courgette, miel... Quels sont les ingrédients secrets de ces villages où la cuisine traditionnelle nous fait saliver ?

Tandis que les Français peinent à trouver un lieu paradisiaque et reposant pour leurs vacances, Transavia nous ravit en développant de nouvelles lignes pour la Grèce. Et ce n’est pas sans nous plaire, puisqu’on peut tout à fait se projeter sur un transat ou les pieds dans la mer claire de Kalamata pour une voire deux semaines ! Et si on ne connaissait pas le sud de la Grèce (sauf au supermarché, lorsqu’on achète le caviar de l’olive originaire de la ville), la rédac’ a eu l’occasion de visiter cette région du Péloponnèse. Résultat ? Quelques jours dans le luxueux et célèbre complexe Costa Navarino nous ont convaincu·e·s à nous mettre à la cuisine grecque. Costa Navarino, ce lieu régi sur plusieurs hectares situé à Messinia, à la pointe du sud-ouest de la Grèce a su nous surprendre. En plus de compter deux resorts luxueux au coeur de la flore et au bord de l’eau, l’oasis regorge d’activités pour ses clients. De l’astronomie, au golf, en passant par les sports nautiques et le yoga, Costa Navarino s’est aussi entraîné à utiliser ses ressources locales. Fruits et légumes viennent en partie donc des terres du complexe et les habitants des alentours y sont employés : la preuve avec nos professeures de cuisine ne parlant pas un mot d’anglais mais pourtant enjouées à l’idée de nous enseigner les secrets de leur alimentation. Au programme : trois recettes traditionnelles issues du sud de la Grèce avec lesquelles nous sommes reparties et que nous sommes aujourd’hui heureuses de vous partager.

Les lalaggides (pancakes grecques)

Ingrédients :

Ils dépendent de la quantité de lalaggides que vous souhaitez réaliser. Nos super profs nous ont bien dit : choisis ton dosage, vous êtes les seul·e·s à pouvoir le connaître !

  • Farine
  • Sel
  • Huile d’olive

Mélanger la farine avec un peu d’eau dans un bol jusqu’à ce que la préparation devient crémeuse et onctueuse. Ajouter du sel puis verser de l’huile d’olive avec générosité dans une poêle. Patienter jusqu’à ce que la poêle soit brulante et, à l’aide d’une grande cuillère, y déposer des boules de pâte. Laisser cuire et ne pas hésiter à y ajouter un peu d’huile d’olive puisque ces pancakes doivent avoir ce petit goût méditerranéen que l’on apprécie tant du régime crétois. A déguster avec du fromage Mizithra, de la feta, du raisin et du miel.

La kolokithopita (gâteau aux courgettes)

Notre découverte fétiche du séjour ! Pour résumer avec des mots qui vous parlent, la kolokithopita est un entre deux : mi tortilla / mi gâteau à base d’oeufs, de farine, de courgette et de feta. Clairement notre plat préféré pendant ces quelques jours en Grèce et très facile à réaliser.

Les ingrédients :

  • 250 gr de farine
  • 3 courgettes de taille moyenne rapées
  • 12 cl d’huile d’olive
  • 12 cl de lait
  • 2 oeufs battus à la fourchette
  • 1 oignon de taille moyenne
  • Un peu de menthe fraîche
  • Sel et poivre
  • Une grande cuillère de levure (à mélanger à la farine avant)
  • 150 à 200 grammes de copeaux de feta (écraser la féta à la main avant)

Préchauffer le four à 180 degrés. Mélanger tous les ingrédients ensemble dans un saladier, sauf la feta. Verser dans un plat rond et haut, comme pour une tarte ou un gateau. Saupoudrez avec la feta et enfourner pendant 45 minutes. Déguster froid ou chaud.

Le tzatziki

Ingrédients :

  • 250 gr de yaourt (grecque du coup)
  • 1 concombre
  • 2 à 3 gousses d’ail (pas bulbes, gousses)
  • 4 à 5 grandes cuillères de vinaigre de vin
  • 1 petite cuillère de sel
  • De l’huile d’olive

Raper le concombre grâce à une rape à fromage puis essorer ce dernier avec la main autant que possible pour se débarrasser de l’eau dont il regorge. Répéter l’opération si besoin. Verser le concombre déshydraté dans un gros bol puis mélanger avec le yaourt, le vinaigre, le sel. Ajouter l’huile d’olive, mélanger à nouveau et réserver au frigo avant de le déguster.

Et à propos de Kalamata...

Comment se rendre à Kalamata et découvrir Costa Navarino de ses propres yeux ? Transavia dessert Kalamata désormais, et depuis Paris-Orly, jusqu’à 4 vols par semaine (les lundi, jeudi, samedi et dimanche) à partir de 65 € TTC l’aller simple. On y va dès cet été ?

Vous pourriez aimer...