#NOTHIGHGAP : LE HASHTAG DES BONS CUISSOTS

Elles souffrent en silence depuis des années. Elles vivaient cachées sous un jean étouffant l’été. Elles ne pouvaient se montrer par crainte que les diktats physiques ne la rattrapent et lui fassent regretter d’avoir osé se montrer en public. Ces victimes, ce sont nos cuisses.

 
Meurtries par les hurlements du prof d’E.P.S au lycée, qui nous ordonnait de courir plus vite, alors que nos cuisses qui se frottaient l’une contre l’autre nous donnaient l’impression d’avoir été brûlées. Humiliées en découvrant que malgré ses 6 enfants, les cuisses de mamie sont plus fines que les nôtres. Et outrées en découvrant que Beyoncé, que l’on considérait comme la chef de file de l’opposition aux cuisses avec thigh gap, avait photoshopé une photo sur son compte Instagram pour en avoir un !
 
 
Mais après des années de souffrance en silence, l’heure de la révolution a sonné. Assez de se sentir opprimées par les cuisses maigrelettes des top models de Victoria’s Secrets, fini le jean patte d’eph’ en plein mois de juillet pour camoufler nos cuissots adorés, terminé le sentiment d’humiliation en voyant les cuisses post-bébé hyper galbées de Blake Lively.
 
 
Depuis que le hashtag #Nothighgap a envahi Instagram, on ne se sent plus seules à subir des regards en coin lorsqu’on sort en short, la cuisse qui frotte. Et même si certains continueront à nous critiquer pour avoir osé porter une mini-jupe avec nos cuissots, on reste fière de nos formes anti-Barbie !
 
A VOS HASHTAGS LES FILLES !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW