NOS MAMIES : LES NOUVELLES ICÔNES SEXY

Elles nous ont appris à faire du vélo. Elles nous ont cuisiné les meilleures tartes aux pommes du monde. Et elles nous ont inculqué qu’il faut toujours rester fidèle à une série télé, comme elles le sont aux “Feux de l’amour”.

 
Autant d’actions qui ne pouvaient nous laisser penser que derrière l’image “Mamie Nova” de nos grands-mères, se cachaient des bombes anatomiques. Kim Kardashian et les autres n’ont qu’à bien se tenir parce que nos mamies, armées de leurs rides malicieuses et de leurs silhouettes à nous filer des complexes, ont décidé de nous montrer qu’elles maîtrisaient déjà la sexy-attitude avant même qu’on ne sache marcher.
 
La preuve, la blonde allongée au bord de la piscine en maillot, dans une position lascive, qui est la star de la nouvelle campagne Dimepiece, n’est autre que Baddie Winkle, 86 ans. L’octogénaire américaine, aux 51 000 abonnés sur Instagram et 217 000 followers sur Twitter, nous met une raclée à nous toutes qui pensions prendre les selfies les plus sexy en bikini. Nous narguant sur son compte Instagram dans un une pièce avec la légende “Je vais te voler ton mec”, Baddie nous met toutes au tapis.

 
Déjà, depuis qu’on a découvert la campagne Céline avec la romancière américaine Joan Didion (80 ans) et celle de Saint Laurent Paris avec la chanteuse Joni Mitchel (71 ans), on regardait notre mamie avec une pointe de jalousie. À présent, on ne peut même plus supporter la vue de son physique de naïade née dans les années les années 1940, sur lequel ses trois grossesses n’ont pas eu de prise.
 
Maintenant que l’on connaît le potentiel de notre mamie, on ne rêve plus d’avoir la plastique de Jlo, mais d’être aussi bien conservée une fois retraitée.

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *