NOS CONSEILS POUR COMMENCER LE SNOWBOARD

Photo : Santa Mila et sa tenue Picture Organic

Envie de découvrir un nouveau sport de glisse cet hiver ? Découvrez nos conseils pour débuter le snowboard et dévaler les pistes pour vos prochaines vacances à la montagne.

Se préparer physiquement 

Le ski et le snowboard sont des sports exigeants en termes d’endurance et de sollicitation des muscles
Alors pour évitez les blessures, l’idéal est de préparer son corps 3 à 4 semaines avant votre départ, surtout si vous n’êtes pas sportive. La plupart des blessures sont en général, liées à un manque d’activité physique
Il est donc conseillé de :
  1. Travailler son endurance pour ne pas être essoufflée et tenir le rythme.
  2. Renforcer ses membres inférieurs.
  3. S’entraîner à garder l’équilibre.
Pour l’endurance, vous pouvez réaliser deux séances cardio par semaine, comme une sortie running ou de natation. Cela vous permettra de renforcer votre coeur et d’avoir un meilleur souffle
Côté renforcement musculaire, concentrez-vous sur les muscles qui sont sollicités par le snowboard comme les molletscuissesfessiers et abdominaux (gainage). En renforçant ces muscles, vous aurez moins de faiblesse et donc moins de risque de blessures. L’idéal est de réaliser au moins deux séances de renforcement par semaine.
Et, enfin, pour obtenir un meilleur équilibre, vous pouvez réaliser des exercices de stabilisation comme se tenir sur un pied sur un sol instable ou les yeux fermés. En réalisant ce type d’exercice une à deux minutes par jour, vous renforcerez votre équilibre.
 
Prendre des cours

L’idéal est de prendre quelques cours avec un professionnel pour commencer sur de bonnes bases et ne pas prendre de mauvais réflexes
Les professeurs de snowboard sont formés pour être pédagogues et vous apprendre les bonnes techniques pour bien rider. C’est l’idéal pour avoir les bons gestes dès le début et progresser rapidement. Seule, on peut vite avoir tendance à rester dans sa zone de confort.

Il existe deux types de cours : 
  1. Les cours individuels seul, avec le moniteur, dont les prix sont autour de 80/100 euros les deux heures
  2. Les cours collectifs, dont les prix varient autour de les 150 euros les six après-midis (du lundi au samedi en général) .
L’avantage des cours collectifs est qu’ils sont plutôt accessibles financièrement. Par contre, il vaut mieux demander l’âge moyen des participants, si vous ne voulez pas vous retrouver dans une classe où vous explosez la moyenne d’âge…
 
Bien s’équiper avec des protections

Pour pratiquer votre sport en tout sécurité, n’oubliez pas de bien vous équiper en termes de protection.
Comme pour tous les sports de glisse, lors de la phase d’apprentissage, on a tendance à faire pas mal de fautes de carre. Du coup, on se retrouve très souvent au sol, les fesses ou les genoux dans la neige.
Les chutes dans la neige, notamment quand celle-ci est verglacée, sont beaucoup moins tendres que celles sur l’eau. Alors pour éviter de rentrer avec un poignet ou un genou en moinsne négligez pas les protections
La protection principale est le casque pour protéger votre tête
En tant que débutante, pensez également à vous munir de protèges-poignets. C’est en général, l’accident classique des débutants. Et vous pouvez également prendre des protèges-genoux et une protection dorsale, on ne sait jamais.

Surtout, n’oubliez pas d’y aller à votre rythme.
Maintenant profitez des sensations de glisse et éclatez-vous pendant vos vacances… Parole de Paulette !

> Article de Laure, auteure du blog Santa Mila

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.