NIVÉA, LA CRÈME DES CRÈMES




Illustration Séverine Monsonego

Vous la chérissez depuis toujours et elle soufflera ses 100 bougies l’année prochaine. Qui ça, votre arrière-grand-mère ? Mais non, la légendaire crème Nivea voyons ! Petite histoire de ce cosmétique au pot bleu mythique. 

 
Allemagne, 1911. "Paul, créons une crème corporelle révolutionnaire ! s’exclama Oscar Troplowitz, pharmacien.
– Et si nous mélangions à l’eau et à l’huile de l’Eucérit, un ingrédient qui permet d’obtenir une crème onctueuse ? proposa Paul Gerson, dermatologue. 
– Ach so, faisons-le !" s’enthousiasma Oscar.
En résumé, c’est ainsi que naquit la bonne vieille crème Nivea. Si la recette n’a presque pas changé depuis son invention, son mythique pot a connu des modifications. En 1911, il est jaune, style Art Nouveau. La crème est baptisée "nivea", signifiant en latin "blanche comme neige" –  info à ressortir dans vos dîners en ville . Le nom fait référence à la couleur de sa texture, mais aussi à la peau pâle des femmes chics. Soyons clairs : à l’époque, Nivea veut surtout plaire aux vieilles bourgeoises, comme votre arrière-grand-tante Eulalie. 
 
Ce pot de crème a eu ma peau !
En 1924, Nivea s’offre un lifting. Tandis que grand-maman raccourcit ses jupes et s’enduit le cuissot de crème après avoir fait bronzette – "Les peaux claires ? C’est pour les vieilles !" aurait-elle alors déclaré -, Nivea s’adresse dorénavant aux femmes dynamiques et s’offre le fameux pot en métal bleu au design minimaliste. 
 
Après la guerre, Nivea conquiert le monde, alors divisé par le rideau de fer. Le pot en alu gagne en popularité et n’a pas dit son dernier mot : en 1959, la signature "Nivea Crème" orne les couvercles. De l’Adriatique à la Baltique, tous les enfants, dont tonton Léon encore gamin, jouent sur la plage avec un ballon bleu Nivea. Il faut dire que grand-maman est une grande consommatrice de crème et que le fiston a la peau sensible. 
 
Depuis les années 70, le succès de la crème n’est pas démenti et les campagnes de pub ne cessent de vanter ses mérites : familiale, internationale, naturelle, la Nivea, vendue dans 170 pays, est la crème des crème. Quant à vous, vous êtes tombée dans son pot bleu quand vous étiez en couches-culottes: avant de vous en tartiner religieusement le corps tous les soirs, votre mère vous en appliquait sur votre peau irritée de bébé. Crème de jour, de nuit, après-solaire, contre le froid, en masque pour les cheveux… C’est un peu la Rolls de la crème pas chère (2,85 


 les 150ml), voire le couteau suisse des cosmétiques depuis près de 100 ans. Une vraie crème renversante la Nivea !
 
L’astuce Paulette : Sortie de la piscine, vous êtes parée de gambettes écaillées version poiscaille ? Un plongeon dans le pot de crème mélangé à quelques paillettes pour le corps et vous voilà transformée en sirène !
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *