NIKE (M), OU QUAND LES FEMMES SONT ÉCOUTÉES AVANT ET PENDANT LA MATERNITÉ

Le sport est parfois un sujet tabou, quand on parle maternité. Il provoque les complexes de certaines comme une obsession pour d’autres. Quant aux vêtements adaptés à un corps qui change et qui reste marqué par cette belle rencontre, ils restent rares sur le marché. Du moins, ils ne répondaient pas aux réels besoins des futures comme des jeunes mamans. Raison pour laquelle Nike dédie cette rentrée aux femmes qui donnaient la vie hier, aujourd’hui et demain. Des technologies nouvelles, des designs stylés comme pratiques, des coupes adaptées aux différents stades de la maternité… La collection Nike (M) est une ode à la grossesse – avec un respect et une célébration des épreuves et douceurs du quotidien qu’elle entraîne.

Bon nombre de femmes vous le confirmeront : la grossesse est un process. Entre le moment où l’on pense à la maternité, qu’on apprend un heureux événement (qu’on le prévoit ou non), qu’on entame les neufs mois de labeur ou que l’on devienne mère… De différents challenges viennent rythmer notre quotidien. Ils interviennent dans nos habitudes que l’on doit adapter, dans notre mental mais aussi dans notre corps. Et il est parfois difficile de tout gérer. Complexes, peurs et difficultés d’appréhender les changements qui nous bousculent : le prêt-à-porter et l’activité physique font partie des sujets trop souvent sensibles de la grossesse. Et pourtant ! Ils pourraient s’avérer bien plus faciles à gérer. Nike a souhaité se mettre à l’écoute de toutes ces jeunes ou futures mamans. Avec une équipe de designers triée sur le volet, la marque a recueilli des informations sur le corps et les impressions avant et pendant la maternité. En restant proche d’une trentaine d’athlètes féminines, Nike a analysé toutes sortes de renseignements sur la forme, le toucher ou autres ressentiments de femmes avec leurs corps.

La maternité, une endurance qu’il faudrait médailler

« Plus nous écoutions les futures mères et les mères post-partum, plus nous apprenions, retravaillions et innovions grâce à un design inclusif. C’est le projet de toute une vie de travailler en étroite collaboration avec toutes sortes de mamans pour donner vie à une capsule qui soutient vraiment la relation des femmes avec le sport pendant une période de transformation de leur vie » déclare Carmen Zolman, Nike Senior Design Director for Apparel Innovation.

Maman biologique, mère porteuse, belle-mère ou mère adoptive : la maternité bouleverse la tête et le corps. Et c’est à ces changements que Nike (M) se dédie. L’idée ? Qu’importe si la grossesse n’a pas débuté, les vêtements de la collection Nike (M) s’adapte à tous les stades de la maternité. Pour la marque, l’important est de pouvoir se sentir bien dans ses vêtements et de braver les épreuves comme les moments d’exception avec facilité. Et c’est bien vrai : quand on entreprend le rôle de mère, il faut se préparer et rendre le voyage plus doux. Et donc, faire attention à soi-même : au mental, au corps et à la santé. Si Nike a débuté sa réflexion auprès d’athlètes et d’ambassadrices de la virgule, les équipes ont rapidement compris que toutes les mamans pouvaient être concernée. Le sport, c’est finalement la maternité.

La nageuse espagnole Ona Carbonell pour NIKE (M)

La maternité n’est pas qu’une histoire de neuf mois

Au travers de ses recherches, le labo Nike a pu s’intéresser à ses athlètes et ainsi développer une nouvelle vision de la maternité. La grossesse, l’accouchement, le post-partum : ce sont des épreuves difficiles à surmonter pour les femmes. Et oui, même les sportives de haut-niveau ont besoin d’un processus d’adaptation pour se remettre de leurs blessures. Même si ces dernières estiment que les chocs et les douleurs qu’elles aient plus traverser au cours de leur carrière les aient aidées dans leur rétablissement. C’est le cas de Michelle Wie West, golfeuse professionnelle et championne de l’US OPEN féminin.

« Lorsque nous avons essayé d’avoir un enfant, je me suis dit : ‘Mon corps peut-il vraiment faire cela ? Mon corps peut-il vraiment vivre une grossesse ?’ J’avais subi tellement de blessures, tellement de problèmes, que j’espérais vraiment que mon corps s’en sortirait et qu’il traverserait une grossesse et un accouchement en bonne santé. Je me suis sentie si accomplie après. J’ai définitivement une meilleure appréciation de mon corps et une meilleure compréhension de celui-ci » explique Michelle Wie West, ambassadrice et source d’inspiration de Nike (M).

Grâce aux différents visages de sa campagne NIKE (M), l’enseigne aborde des sujets forts de la maternité – souvent tabous jusqu’ici. La pré-grossesse, la grossesse puis le post-partum… Un voyage qui peut durer jusqu’à dix ans pour une femme. Avec cette première collection, Nike met en lumière les corps et les besoins des futures comme des jeunes mamans. Cette capsule se compose de quatre pièces essentielles comprenant le Nike (M) Pullover, la Nike (M) Swoosh Bra, le Nike (M) Tank et Nike One (M) Tight. Les tops facilitent ainsi le mouvement pendant la prise de ventre, de bras, de poitrine mais aussi pendant l’allaitement. Les matières sont prévues pour s’étirer et épouser les courbes des femmes ; avec style pour couronner le tout. La promesse de Nike (M) est finalement la suivante : acheter un vêtement avant la grossesse, le voir s’adapter aux changements de notre corps et nous accompagner après la naissance car il nous incarne finalement une zone de confort qu’on ne voudrait abandonner. Le tout, avec pour mot d’ordre : « aimez-vous, pensez à vous et célébrez-vous ».

Nike (M), je t’aime.

À regarder : notre live-talk NIKE MATERNITY x PAULETTE en replay sur notre compte Instagram à la House of Innovation de Paris, le 17 septembre 2020.

https://www.instagram.com/tv/CFd_aAjHE7y/?hl=fr

Un article de Margaux Rouche

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *