NFT : COMMENT LES EXPLIQUER SIMPLEMENT ?

NFT, trois lettres que le monde des Internets ne cesse de répéter depuis maintenant des mois. Art, mode et autres richesses virtuelles émergent dans le métavers que l'on peine à comprendre. Focus sur ce phénomène d'aujourd'hui et de demain.

Exemple d'une galerie d'art sur Spatial, maison avec des couleurs vives
© Spatial

Définition simple des NFT

D’abord, comprendre. En quelques mots, ça signifie quoi exactement ? Définition littérale : Non Fungible Token, jeton non fongible. Bon. En clair, ça signifie qu’ils sont uniques, et ne peuvent pas être échangés contre quelque chose d’autre. Mais quel est le but ? C’est simple, nous devenons les détenteur·rice·s d’un bien digital. Les NFT, si on veut résumer en quelques mots, c’est un certificat d’authenticité d’une œuvre numérique.

Prenons un exemple : nous décidons d’acheter une création d’un artiste dont nous apprécions le travail. Celle-ci restera bien au chaud dans notre ordinateur et au sein du métavers, mais pourtant, nous en devenons le propriétaire, même si nous ne pouvons pas la toucher. Les autres individus peuvent voir cette œuvre, mais elle ne leur appartient pas. Et ça fonctionne avec tout : gifs, tweets, et surtout les œuvres d’arts. Ce phénomène enflamme la toile, en particulier les galeries d’art. Qui sera l’heureux·se propriétaire d’une oeuvre virtuelle à plusieurs centaines de milliers de dollars ?

Les NFT s’invitent dans le monde de l’art

Il y a quelques semaines, la plateforme Spatial a fait trembler Internet. Autrefois « co-working place » en ligne, elle devient aujourd’hui une galerie d’art entièrement virtuelle. En quoi ça consiste ? Il est possible d’y découvrir des œuvres d’art numériques, et même de les acheter et ainsi acquérir les fameux NFT. Et si cela vous semble impensable, c’est pourtant la nouvelle réalité.

Exemple d'une galerie sur le site de Spatial avec des avatar, pièce rose
© Spatial
Exemple d'une galerie d'art sur le site Spatial
© Spatial

Spatial apparaît aujourd’hui comme un exemple très parlant. Ce phénomène illustre l’importance exponentielle que prennent les NFT dans notre société. L’industrie de l’art, comme le marché de la mode, l’ont bien compris et ont d’ailleurs décidé de s’y développer.

Les NFT poussent les portes de la mode

Ça ne vous a pas échappé, le nom de Facebook s’est modifié en Méta. On vous évite un exposé soporifique sur le pourquoi du comment. Concrètement, ils veulent se focaliser sur la réalité virtuelle.

Pourquoi ça nous concerne ? Facebook n’est pas le seul à se rendre compte de l’importance du numérique, les géants de la mode en ont conscience eux aussi.  Balmain, Gucci, Adidas, Nike et bien d’autres se tournent vers les NFT. Au point de pouvoir acheter des pièces numérisées, des vêtements par exemple, dont certains peuvent être utilisés dans des jeux vidéos. Les marques décident parfois de doubler ces modèles virtuels de leur jumeau réel afin de gâter l’acquéreur une nouvelle fois. En bref, l’original fait un carton dans le métavers mais on peut quand même se réjouir de sa copie dans notre monde à nous.

Êtes-vous prêt·e·s à sauter le pas ?

Vous l’aurez compris, le marché du luxe et de la mode s’étend, et plonge à vitesse grand V dans cet univers numérique, qui s’impose comme notre monde et notre économie de demain.

 

Un article de Célia Gauthier

Vous pourriez aimer...