MORGANE FRAGA RÉINVENTE LES SACS DE VOYAGE


À vous qui rêvez de réserver un aller-sans retour Paris-Jaipur, Paris-Pondichéry ou Paris-Bombay, la collection "Plions bagage" de Morgane Fraga vous fera voyager, à sa façon. Trois destinations pour trois noms de sacs.

Morgane Fraga a 24 ans, et est fraîchement diplômée de la très prestigieuse École supérieure des arts appliqués Duperré. Elle a travaillé pour Médecine Douce, Agnès b. et Un été en automne. Son univers, elle le décrit elle-même comme étant "coloré, inspiré de la mode et surtout du design, tendance scandinave".



Sa collection de sacs bio-ethniques, de fabrication française mais d’inspiration scandinave, est née après une escapade de 4 mois en Inde, en 2009. De retour en France, elle se lance le défi pendant son année de licence pro Design de mode de créer des bagages originaux qui permettraient de voyager léger.

Un concept original bien qu’un peu fou vu que les Paulette emportent toujours des tonnes d’affaires quand elles partent en voyage ! Mais le résultat est à la hauteur de nos espérances, avec ces sacs, on peut effectivement voyager léger et pratique. Pliables, démontables, interchangeables, ils se transforment selon vos envies et selon les situations. On aime !
 

"POUR GAGNER DE LA PLACE DANS SON SAC DE VOYAGE, IL SUFFIT D’ENROULER SES VÊTEMENTS !"

Paulette: Peux-tu nous parler de ta collection "Plions bagage" ?   
Morgane: Elle repose sur le constat que l’on peut voyager ou partir en week-end avec juste le nécessaire dans ses valises. Le principe de la collection est d’enrouler ces vêtements afin de gagner un maximum de place et de n’emmener que 2-3 trucs.
Les couleurs sont quant à elles inspirées des vêtements des sâdhus, ces pèlerins indiens qui font vœu de renoncement et de mendicité et qui parcourent le pays. Le cuir au tannage végétal, les fermetures à glissière et les boucles sont fabriqués en France. Pour le reste, j’utilise de la toile de coton bio teintée végétalement et du chanvre, car ce sont des matières résistantes.



On a pu admirer ta collection au salon "Mess around", quelle est l’étape suivante ?

Mes sacs ne sont pas encore commercialisés mais je souhaiterais qu’ils le soient dans un avenir proche, pourquoi pas via Internet, sous forme de commandes spéciales.
La réalisation des sacs est et restera "Made in France" car pour moi, il est primordial de préserver notre savoir-faire. Je veux également privilégier la proximité entre la création, la fabrication et le client et minimiser l’impact du transport des matières premières et des produits finis sur l’environnement.

À part créer de jolis sacs de voyage, as-tu d’autres projets ?
Je suis une vraie touche-à-tout et j’ai tendance à m’intéresser à plusieurs secteurs même si à la base je suis designer textile.
Actuellement, je travaille chez Petit h d’Hermès (ndlr : objets de collection fabriqués à partir de matières premières recyclées), j’assiste le développement des produits pour la prochaine vente qui aura lieu à Berlin.
En parallèle, j’ai très envie de continuer à développer la collection "Plions bagage" avec notamment une version du sac Paris-Pondichéry qui permettrait d’utiliser moins de cuir pour optimiser au mieux la matière et avoir le moins de chutes possible. De nouvelles idées sont là, il ne reste plus qu’à les matérialiser !




>
Visitez son site !

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *