MOODZ BRISE LES TABOUS AVEC #REALPOSTPARTUM

Accrochez-vous, le 27 mars prochain, Moodz lance une collection capsule spécial maternité, adaptée aux personnes enceintes ou ayant accouché récemment.

Image d'illustration, campagne Moodz, 2 femmes, une enceinte, une qui a accouché, ayant son bébé dans les bras, elles portent des culottes Moodz
#RealPostPartum © Moodz

Moodz, la marque de lingerie de référence

Moodz, créée par Caroline Briant et Claire Schults, est une marque de lingerie technique pop, écoresponsable et inclusive (tailles allant du 32 au 52). Elle souhaite casser les codes des protections menstruelles et de la lingerie. Sa mission ? Transformer en profondeur cette industrie pour l’adapter aux aspirations et besoins des jeunes générations. Précisons qu’en seulement deux ans, Moodz a fédéré une communauté de plus de 250 000 personnes autour de ses produits innovants et de sa communication engagée.

La campagne #RealPostPartum

Image d'illustration, basketteuse Valériane Ayayi enceinte avec ses médailles de championnats d'Europe et JO
#RealPostPartum © Moodz

Moodz libère la parole autour des réalités de la grossesse et du post-partum par le prisme des parents. L’objectif est d’éduquer, de parler vrai, de rassurer et de décomplexer pour accompagner au mieux les femmes tant psychologiquement que physiquement. Cette campagne met en avant, par son shooting, des femmes enceintes et jeunes mamans dont la basketteuse Valériane Ayayi. À noter que l’athlète française, médaillée aux Championnats d’Europe et au JO, démontre que « la grossesse n’est pas une maladie. Elle n’empêche pas de pratiquer son sport. J’ai disputé trois grosses compétitions. Et je vais bien. Même enceinte j’étais déterminée à aller au bout des Jeux olympiques. » Une interview à retrouver sur la page Instagram de Moodz le 27 mars. Ainsi, ces femmes montrent leur corps et les situations ordinaires auxquelles elles sont confrontées. La campagne #RealPostPartum nous livre des visuels puissants et décomplexants. Entre humour et réalisme, Moodz montre le quotidien des mères et leur rapport au corps.

Pourquoi une collection spécial maternité ?

Image d'illustration campagne Moodz, femme qui tire son lait
#RealPostPartum © Moodz
Image d'illustration campagne Moodz #RealPostPartum, femme en rose posant sur le côté, fuite au niveau des mamelons
#RealPostPartum © Moodz

Il est primordial de réaliser un bilan sur les tabous qui sévissent lors de la grossesse et du post-partum. Les pertes vaginales sont plus importantes pendant la grossesse qu’à l’accoutumée ; l’incontinence urinaire à 2 mois post-partum est présente dans 18 à 40 % des cas ; 50 % des femmes souffrent d’incontinence urinaire pendant la grossesse. Entre les lochies (sécrétions du col de l’utérus et du vagin), le petit retour de couche (pertes de sang abondantes qui durent 48 heures)… Moodz se devait d’offrir ce qu’il y a de mieux pour ces femmes. Sachant que 78 % d’entre elles vivent mal leur post-partum. Toutes ces données, peu de concernées en ont connaissance, il y a un réel manque de solutions techniques et d’accompagnement psychologique.

Moodz est LA solution

Image d'illustration campagne Moodz, femme culotte Moodz noire
#RealPostPartum © Moodz
Image d'illustration campagne Moodz #RealPostPartum, femme culotte taille haute Moodz
#RealPostPartum © Moodz

Pour répondre à ses problèmes, Moodz offre 5 nouveaux modèles techniques, conçus spécialement pour les grands flux. On trouve une collection composée de trois culottes, un boxer et une culotte taille haute. Ces dispositifs sont disponibles à l’unité ou sous forme de packs de trois culottes pour traverser une grossesse et un post-partum, dans un environnement serein et décomplexé. La tranche de prix s’élève à 35 € pour une culotte, à 37 € pour une culotte taille haute et à 39 € pour un boxer.

Quel type de culotte pour quel cas de figure ?

Les culottes grand flux sont adaptées aux corps de femmes enceintes grâce à une taille basse et à un élastique doux qui ne gêne pas le ventre. Les culottes taille haute et les boxers sont parfaitement adaptés après l’accouchement. Ils permettent de maintenir le ventre et protègent l’éventuelle cicatrice de césarienne, sans comprimer la taille. Cette collection est doublée de coton bio certifié GOTS, composée de polyamide recyclé pour des sous vêtements safe et efficaces. Chacun de ces matériaux favorise l’absorption des fuites et des pertes tout en optimisant un concept adéquat.

On dit « merci Moodz » de prendre soin de ces femmes et de briser les tabous de la grossesse et du post-partum.

 

Un article de Joséphine Papazian

Vous pourriez aimer...