MONKI S’ENGAGE POUR LES DROITS DES FEMMES

La marque suédoise déploie une série d'actions pour célébrer la sororité et soutenir l'accès à l'égalité.

Dans un rapport de 2019, le World Economic Forum estime qu’il faudrait près de 100 ans pour accéder à l’égalité des sexes. Hors de question d’attendre pour Monki, qui développe des actions ciblées et féministes. 

La sororité dans la peau

Ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la marque lance une collection capsule sous le signe de la sororité. Elle dévoile un ensemble tailleur, top et legging pour porter ses soeurs à même la peau. Un hommage à porter tous les jours.  

Encourager les petites filles en situation de précarité

La marque s’associe à la fondation Plan International. Celle-ci s’engage depuis 1937 pour les petites filles. Avec son programme Girls Get Equal, elle intervient pour interroger le sexisme dans les communautés autour du monde, et encourage les filles à poursuivre leurs rêves. 

Monki et Plan International collaborent alors en proposant deux modèles de sweat-shirt oversize. Pour chaque pièce vendue, 20% sera reversée à la fondation. 

Passer le micro à des femmes inspirantes

Tout le mois de mars, Monki passe le micro à des femmes engagées. Le 10 et 11 mars, India Ysabel prendra la parole. Activiste intersecionnelle et hôte du podcast The Accidental Activist elle présentera The Speak Up Space, un espace de discussion sécurisée pour les victimes de violences sexuelles.

La semaine suivante, ce sera le tour de Sonya Barlow. Activiste passionnée par les questions d’égalité, elle a fondé le réseau LMF Network. Cette plateforme vise à réduire les inégalités professionnelles. On y retrouve des programmes de coachings, de mentorats, des forums et une plateforme d’entraide pour accéder à l’emploi. Un projet inspirant donc, à découvrir le 17 et 18 mars. 

Enfin, Honey Ross clôturera ce mois en beauté. L’hôte du podcast Body Protest parlera de ce projet, fondé avec Nadia Craddock. Ensemble, elles y mêlent les études sociologiques et narration, pour rendre accessible la réflexion autour de l’image du corps. On retrouve Honey Ross le 24 et 25 mars pour une discussion Body Positive et inclusive.

Monki s’engage donc cette année pour l’égalité. Tous ces projets sont à retrouver sur son site.

Un article par Shad De Bary

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.