MIU MIU NOIR, LES NOUVELLES SOLAIRES


À l’occasion de la collection automne hiver 2011-2012 de lunettes solaires Miu Miu Noir, la réalisatrice argentine Lucrecia Martel signe un court métrage intitulé "Muta". Un nom qui attise la curiosité, signifiant à la fois "muette" et "mutation". 

Le 19 juillet dernier, à Los Angeles, toutes les it-girls du moment s’étaient donné rendez-vous pour découvrir le film en avant-première.


Comme dans un film noir des années 40, des créatures juchées sur des talons pailletés déambulent sur un yacht. Un monde exclusivement féminin, intrigant voire inquiétant, où les actrices-mannequins s’apparentent à des mantes religieuses.


Un chignon relevé un peu rétro, une coiffure afro, des dos nus et des jambes interminables. Des chuchotements, on s’agite puis une main masculine tente de se hisser à bord.
On n’en verra pas plus, ni les yeux, ni les visages des actrices n’étant filmés. Seules leurs lunettes sont mises en valeur dans un jeu de mises au point. Des lunettes aux verres roses ou bleus et aux montures inspirées elles aussi des années 40 avec des détails modernes comme l’association du métal et de l’acétate.

La collection Miu Miu Noir a tout pour vous transformer en héroïne un peu barrée de film d’horreur. Loin de l’univers girly des cols parsemés de motifs hirondelles ou chats de la saison dernière, la petite sœur de Prada s’émancipe.

La collection sera disponible dès octobre 2011, on mise déjà sur la version en écailles avec les verres roses ! 
 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *