#MEAT14, LE HASHTAG CONTRE LE CONSENTEMENT SEXUEL À 14 ANS

Vous vous souvenez de vous à 14 ans ? Vous trainiez sur les bancs de l’école avec votre meilleure amie, rêviez au prince charmant et aux céréales que vous alliez engloutir devant la Star Academy en rentrant chez vous. C’est aussi un âge où il est normal de commencer à se poser des questions sur la sexualité, le corps change et les interrogations arrivent en même temps que poussent nos seins. Demandez-vous si, à cet âge, vous auriez été capable d’être consciente de ce qu’est le consentement sexuel…

 
Alors qu’en France, on se permet d’oser envisager un consentement sexuel à 13 ans, c’est en Alabama aux États-Unis que le hashtag #MeAt14 a été créé. Il est là pour sensibiliser le monde à ce que sont les adolescent(e)s de 14 ans, il est là pour se rappeler qui nous étions à cet âge et pour se demander si nous étions capables de consentir à un rapport sexuel.

 

C’est une avocate américaine nommée Catherine Lawson qui a lancé le mouvement en postant sur Twitter une photo d’elle à 14 ans, accompagnée du #MeAt14. Dans un autre tweet, elle dit qu’il faut « montrer ce à quoi ressemblent les filles de 14 ans pour affirmer qu’elles sont incapables de consentir. Pour rappeler aux gens que les enfants méritent d’être protégés. »
 
D’autres femmes l’ont suivi en partageant une photo de leurs 14 printemps au-dessus d’une petite description expliquant qui elles étaient à cet âge, ce qu’elles aimaient faire, leur état d’esprit… On peut lire une fille qui aimait la gymnastique, une autre qui faisait de l’équitation ou qui chantait dans la chorale de son école. Ce qui les rassemble, c’est leur incapacité à consentir à un rapport sexuel à 14 ans. Le mouvement a pris et continue de prendre de l’ampleur, il est soutenu par des milliers d’hommes et de femmes qui, grâce à ce hashtag, expriment leur désaccord de fixer l’âge légal du consentement à 14 ans.


> Article de Loïse DEWILDEMAN

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.