MARIE PAPILLON IMAGINE UNE DOUDOUNE POUR CHIEN ET NOUS PARLE DE 2021


« Coucou Paulette ! Année 2020 ? Connais pas désolée« , c’est comme ça que débute notre entretien avec Marie quand on est supposé parler de sa collaboration mode avec Dualist. Humoriste sur la Toile mais pas que, la jeune femme varie ses sketchs entre blagues à 100 balles, prises de paroles engagées et mises en scène de son franchement cool chien Bibi. Et si l’on commence l’année avec un good mood chez Paulette, on a pu poser nos questions à Marie et ainsi renforcer notre humeur positive 2021.

Il y a quelques semaines, on nous présentait le nouveau projet mode de Marie Papillon avec la marque Dualist. On vous explique : elle nous fait mourir de rires accompagnée de son chien Bibi sur les réseaux depuis quelques temps déjà et pour pousser la chose un peu plus loin, elle a développe deux doudounes (une pour elle, une pour son ami canin de petite taille ) bien bling et bien cool pour affronter l’hiver.

Deux modèles réversibles, proposés séparément, sont disponibles : bleu métallisé/noir et champagne métallisé/rouge (Doudoune Marie, 390 euros et Doudoune Bibi, 75 euros)

Alors oui, quand on nous a proposé d’interviewer Marie – on avait un peu peur de papoter doudoune pour chien. La bonne nouvelle, c’est que mademoiselle Papillon (et c’est son vrai nom, on lui a demandé) a participé à ce projet dans le but d’oeuvrer AUSSI pour la bonne cause. Non pas que toute personne ne rêve pas de designer un vêtement pour son animal de compagnie et pour soi-même, il nous semblait primordial que de vous expliquer l’idée de cet indispensable pour affronter l’hiver. Dualist, c’est d’abord la promesse d’une pièce outerwear éco responsable et vegan – le tout made in France. Ce qui rend l’achat bien plus réfléchi et impactant puisque toute matière animale a été bannie du processus de fabrication de ces doudounes dont le duvet écologique est fabriqué à partir de maïs fermenté. Et pour couronner le tout, 10 % des revenus de cette collab seront reversés au refuge Arpa. Alors Marie nous a parlé de ce chouette projet mais aussi de ses idées sur hier, aujourd’hui et demain pour rigoler.

Et sinon, notre interview avec Marie Papillon

Commençons avec 2020. Si tu devais retenir deux souvenirs vraiment drôles de l’année passée, ça serait quoi ?

« La tête de Trump quand il a appris qu’il avait perdu les élections et… Ma tête quand je me suis cassée une dent en mangeant un bout de Comté« 

OK. Bien joué. Et si tu devais retenir quelque chose d’inspirant en 2020 ? On a plutôt apprécié le trailer de ta collab avec Dualist et on pense au tournage, du coup.

« Le projet Dualist c’est pour moi le projet un peu feel good de 2020. Pendant le confinement, tout était tellement une mission pour sortir que j’avais envie que les gens se créent leur propres histoires avec ce trailer réalisé pour la collab. C’est Bibi et moi qui partons sauver le monde avec nos doudounes comme si c’était des armures pour affronter la vie extérieure. Et donc pour affronter tout ce qui est lié au Covid, alors qu’en réalité on va juste faire des courses et faire faire les besoins de BIBI ( « la mission KK » c’est le titre du film hahahaha). « 

En plus, c’est une initiative pour la bonne cause, avec 10% des bénéfices reversés à la cause animale. Es-tu intervenue dans le choix de l’association ?

« Tout à fait, je connais cette association via Clarisse que je suis sur Instagram et qui partage ma passion pour les chiens (bisous à GIPSY d’ailleurs). Elle est bénévole pour le refuge Arpa 91 que j’ai découvert grâce à ses stories. J’avais donc envie, à mon niveau, de donner de la visibilité à un refuge plus petit et méconnu – que j’admire beaucoup. « 

Ton rapport à la mode, tu le définirais comment ?

« Ah bah la tu me poses une colle. Je ne sais pas trop, c’est sûr oui, j’adore les fringues et quand j’ai une nouvelle sape, je suis trop contente, j’ai envie de la mettre tous les jours comme quand j’étais petite à l’école. Je ne vais pas te mentir, je me suis retrouvée plus d’une fois devant un panier rempli sur asos.fr que je valide pratiquement jamais, ET SURTOUT j’essaye de faire attention à ma consommation de vêtements. Je ne vais pas te mentir BIS, j’adooooore les chaussures, c’est un peu mon pêché mignon (quand je dis petit, c’est le cas de le dire, je fais du 35/36 mais chuuuut ça reste entre nous). « 

Et si Bibi se faisait siffler dans la rue avec sa nouvelle doudoune, tu réagis comment ?

« J’ai pas le temps de dire grand chose parce-que je peux te dire qu’il ne faut pas l’emmerder ma BIBI, elle sort les crocs – enfin les 2 crocs qu’il lui reste – et y’en a pas un qui moufte ! Ah, et je suis entrain d’imaginer un chien qui siffle. Du coup, c’est très drôle. « 

Et si tu te fais toi siffler dans la rue par des mecs à cause de ta doudoune. Bibi fait quoi ?

« Je pense qu’on se fout de sa gueule ensemble parce-que déjà : je me dis que pour siffler avec un masque, tu dois avoir l’air bien con. Tu te siffles toi dessus en fait et c’est dégoutant. Voilà, donc attention au karma ! Ça leur fera les pieds tiens, il vont peut-être arrêter du coup. « 

T’as prévu quoi de chouette pour 2021 ?

« Je tourne prochainement ma première série : CHOSES. 50 épisodes de 2 minutes chacun dont l’idée est de voir Marie parler aux objets. Un thème est abordé par épisode : un sujet de la vie quotidienne ou alors un sujet plus engagé. Le tout, grâce au prisme de l’humour bienveillant. En gros, c’est le même principe que sur mon compte Instagram mais avec une vraie caméra et une vraie équipe… composée uniquement de femmes ! C’était important pour moi de les mettre à l’honneur sur ce projet. « 

Tu aurais cinq comptes Instagram pour nous inspirer à nous confier ?

« Oui, Evy and Eugenia, preparez_vous_pour_la_bagarre, nicolemclaughlin, hombre_mcsteez ou encore charlesdevilmorin
Et sinon ÉVIDEMMENT tous les compte d’animaux drôles, c’est à dire environ 70 millions comptes instagram.
« 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *