MANIGANCE, LE DUO COMPLICE DE SO ME ET DVNO

L’un est graphiste, photographe, réalisateur et homme de goût derrière l’influent label Ed Banger. L’autre est entertainer, songwriter, producteur et crooner turbulent, qui a donné son nom au titre de Justice. Ensemble ils forment l’épopée protéiforme et nocturne : MANIGANCE.

Rencontre avec ce duo qui a mixé pour la soirée Les Cidres Perchés au Perchoir le 23 juin dernier.
 
Paulette : Pourquoi ce nom, Manigance ?
DVNO : Parce que faire DJ tous les 2 c’est beaucoup de regards complices et de messes basses dans le DJ Booth. Manigance c’est aussi la contraction idiomatique, francisée et phonétique de « My Niggaz » tel qu’on l’entend au début du Lean Back de Fat Joe notamment #anthem
So Me : Pas mieux !
 
La chanson que vous écoutez en boucle en ce moment ?
DVNO : Rocko ft Too Short – Sucka ou How to be the Man de Riff Raff.
So Me : Serge Gainsbourg – Solitude’
 
Qu’est-ce qui vous fait craquer chez une fille ?
DVNO : Les disputes prétextes au Make-up Sex
So Me : L’insouciance
 
Votre Paulette de rêve serait…
DVNO : Une fausse brune au cheveux courts,  tendre et bagarreuse au prénom presque Brésilien et surtout pleine de taches de rousseur.
So Me : Isabelle Adjani circa 1970s
 
Qu’est-ce qui vous fait sourire ?
DVNO : Les privates jokes instagram de David Luraschi entre autres.
So Me : DVNO ! Excellent story teller.
 
Le dernier film qui vous avez adoré ?
DVNO : Blackfish
So Me : Tampopo
 
La recette que vous ne ratez jamais ?
DVNO : Un DJ Set de Rap pour les filles
So Me : La raclette
 
Si vous deviez écrire un livre, quel en serait le titre ?
DVNO : Browser and Sisters
So Me : Épique époque
 
Votre phrase culte ?
DVNO : « C’est possible puisque j’l’ai fait… »
So Me : « Ah bah c’est bien Nils, super pour l’appareil photo ! Génial ! J’te remercie. Il est foutu, c’est pas grave hein ! Oh, t’es vraiment un sale petit con hein. Putain mais c’est dingue ! »
 
Au contraire, l’expression que vous ne supportez pas ?
DVNO :  Toutes les abréviations et les déformations professionnelles telles que : quali, semaine pro et les trucs du genre  » le petit quelque chose qui va bien »  ou tout ce qui me rappelle les stigmates des ambiances de bureau.
So Me : Voili voilou
 
La pièce fétiche de votre penderie ?
DVNO : Ma collection de chemise en soie et mes snap-backs en cuir qui feraient crever de jalousie le Prince de bel air.
So Me : Un perf à franges
 
Votre dernier concert ?
DVNO : Jamaica
So Me : Haim
 
Un lieu de vacances pour décompresser ?
DVNO : Sao Paulo
So Me : Bizarrement… Ibiza.
 
Le pire texto que vous ayez jamais reçu ?
DVNO : Une menace de mort suite. Une erreur de numéro en fait !
So Me : « I’m gonna have to ask you to stop texting me at once »
 
L’endroit où on peut vous voir jouer un vendredi soir ?
DVNO : Le Carmen ou le Secreto à Sao Paulo.
So Me : Au Pompon (R.I.P.) ou à Le Bain (NY)
 
The next big thing pour vous ?
DVNO : Mon premier album solo
So Me : Une pub avec un basketteur mythique que je tourne en ce moment.
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *