MANGER SANS GLUTEN, C’EST POSSIBLE

On entend vraiment tout et n’importe quoi sur le gluten. Régime, intolérance, allergie… Paulette fait le point et vous explique comment adapter votre alimentation selon vos besoins.

 
 

> L’intolérance au gluten
Petit rappel, le gluten est un mélange de petites protéines que l’on trouve majoritairement dans les céréales. Pour les organismes intolérants, le gluten peut devenir un véritable poison. L’intolérance au gluten est une maladie que l’on appelle la maladie cœliaque. A l’heure actuelle, en France, 60 000 personnes sont déclarées malades et intolérantes au gluten, cependant, 600 000 seraient atteintes mais non décelées.

HEUREUSEMENT, LE MOUVEMENT « GLUTEN FREE » PREND DE L’AMPLEUR

Lorsque l’on est intolérant au gluten  la liste des aliments interdits est longue, finis les tartines, les pâtisseries, les hamburgers, les pâtes, les viennoiseries… mais  aussi certains aliments dont on ne soupçonnerait pas le contenu comme la sauce soja par exemple, qui contient du gluten. Résultat, les personnes intolérantes passent leur temps à analyser et scruter les étiquettes pour ne pas risquer le pire… Un cauchemar.
 
Heureusement, le mouvement « gluten free » prend de l’ampleur. Si, au départ, on ne trouvait  des aliments spécialement conçus pour ce type d’intolérance seulement dans les épiceries spécialisées ou bien même dans les pharmacies, aujourd’hui, les supermarchés commencent à s’y mettre et les restaurants où l’on cuisine sans gluten ouvrent petit à petit !
 
Pour celles et ceux qui souffrent de la maladie cœliaque et qui ont envie de passer un bon moment au restaurant, sans stress, suivez le guide !

 

> Où déguster un bon burger ?


Chez  » NOGLU  » le restaurant parisien de Fréderique Jules qui, elle-même intolérante, propose de bons petits plats adaptés à tous ceux qui en ont marre de devoir se contenter d’une assiette de légumes verts au restaurant !
 
Voici une liste non exhaustive de suelques plats pour vous mettre en appétit : gaspa­cho de tomate au fenouil sauvage, magret de canard aux légumes de plain-champ de Joël Thiebault, pâtes minute maitenko by FeGH, Bumuffins moelleux aux myrtilles, fondant au chocolat noir, carotte cake à la cardamome, un pain aux céréales tolérées.


L’info en plus : aux fourneaux on retrouve du beau monde, le Japonais Mitsuru Yanase et l’Américaine Jennifer Harting-Lepoutre, des experts de la cuisine sans gluten !

 

NO GLU
16 passage des Panoramas, Paris 75002
www.noglu.fr

 
> Où se goinfrer de pâtisseries ?


Chez Helmut New Cake, Marie la chef pâtissière, découvre son intolérance à l’âge de 20 ans. Après avoir fait ses armes chez « Lenôtre », elle décide avec son mari François d’ouvrir une pâtisserie zéro % de gluten, et ça fonctionne ! On craque pour leurs religieuses au chocolat ou leur tarte au citron. Miam !

L’info en plus : Helmut Neewcake propose aussi des plats du jour et des brunchs le week-end (tartines, pancakes, saumon fumé ou jambon, salade, œufs brouillés, dessert, boissons chaudes et jus de fruit). Double miam !


Helmut Newcake

36, rue Bichat , Paris 10ème
 
 
> Comment cuisiner sans gluten ?


Vous n’avez pas de restaurants sans gluten près de chez vous et  vous n’êtes même pas capable de faire cuire un œuf ? Heureusement, pour vous, il  y a « Marlette » la reine des préparations culinaires qui proposent quelques recettes sans gluten dont un fond de tarte à l’origan. Ça me tente bien, pas vous ?

Si vous êtes un véritable petit chef, les blogs de cuisine font aussi dans le sans gluten, voici nos deux préférés : Sunny délices et Ma cuisine sans gluten.
 
 
> Où faire ses courses ?

Pour faire ses emplettes, rendez-vous dans les épiceries « Naturalia » qui proposent des rayons sans gluten ou l’on peut trouver du pain ou des biscottes par exemple.
 
Vous pouvez aussi commandez en ligne sur Glutagene, l’épicerie en ligne spécialisée dans l’intolérance au gluten et au lactose (qui sont souvent liées entre elles).
 
Malgré ces progrès pour faire ses courses, la France est encore à la traine. Aux USA ou au Canada par exemple les grandes chaines de restauration rapides se sont adaptées depuis bien longtemps aux besoins des intolérants au gluten. Alors faisons passer le message, s’il vous plait, au lieu de nous faire des Tony Burger, faites-nous des Sans-gluten burgers !

 
> Attention aux rumeurs…

Avant de vous laisser, on aimerait quand même éclaircir les choses. En dehors des intolérants au gluten, il existe 6% de la population qui est « sensible » au gluten. On dit bien « sensible » et non  » intolérant », ce sont deux choses différentes. Cela signifie que, pour ces personnes, bannir certains aliments contenant du gluten de leur alimentation leur provoque un vrai confort. Ils digèrent mieux, ils sont moins fatigués… Alors si jamais vous pensez que cela peut être votre cas, ça vaut le coup de faire un test. Changez votre alimentation, diminuez un peu le gluten pour un temps et peut-être remarquerez vous une différence.
 
Par contre, ce n’est pas un jeu. Hors de question de bannir complètement le gluten de votre alimentation ! En ce moment, c’est la mode des régimes sans-gluten. Les stars américaines le clament haut et fort, grâce à cette diète, c’est sûr, vous perdrez des kilos. Effectivement, en ne mangeant que des fruits, des yaourts et des légumes, c’est sûr que le corps change. Par contre, bonjour les carences et, surtout, lorsque vous recommencerez à vous alimenter normalement, hop, vous reprendrez le double du poids que vous aurez perdu. Du yoyo comme on les aime. Un conseil d’amie les Paulette, ne vous lancez pas là-dedans. À moins d’être intolérant au gluten, il n’existe aucune bonne raison de faire ce régime. 
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *