MAITREPIERRE, ÉCLOSION EN COURS

Après avoir fait ses classes à La Cambre, à Bruxelles, puis chez Jean Paul Gaultier, Alphonse Maitrepierre lance sa marque fin 2018.

© Maitrepierre
© Maitrepierre

Son credo : mêler inspirations couture, digital et matières audacieuses. C’est d’ailleurs précisément ce que spécifie sa bio Instagram : « Old Fashioned / Geek ». Pour l’automne-hiver 2021-2022, le créateur, qui vient de signer une collection de lunettes de soleil avec la marque Emmanuelle Khanh, a par exemple opté pour une silicone marine, développée à partir d’algues, dans un laboratoire néerlandais.

 

© Maitrepierre
© Maitrepierre
© Maitrepierre

L’autre fournisseur d’Alphonse Maitrepierre ? Le Relais, le célèbre service de collecte, qui pour la deuxième saison consécutive, procure au designer l’ensemble de ses matières premières, en l’occurrence des couvertures en laine et des draps en lin. Intitulée «Bloom», la nouvelle collection de Maitrepierre présente des femmes fleurs, pas celles inspirées des défilés Dior des années 50, mais de l’opulence des cantatrices rétro qui ont accompagné son confinement. Une éclosion (« bloom » en français) à envisager comme une renaissance après les mois de pandémie et de bouleversements que nous venons de traverser.

 

Article du numéro 52 « Peace » par Lisa Aït-Khaled

Vous pourriez aimer...