MADAME BIEN DANS SA PEAU

Voilà les filles, c’est l’été, il faut sortir son bikini et… disons que ce n’est pas toujours le plus facile à faire ! S’il y a bien un moment où l’Autokiff devient primordial, c’est là, maintenant, tout de suite…

D’abord parce que sinon, on risque fort de passer un sale été, ensuite parce que c’est précisément dans des moments comme ceux-là qu’on peut cumuler des tonnes de bons points !

>Petites vérités oubliées
 
Je ne vais pas vous dire que le physique n’est pas important, c’est faux, on le sait toutes : c’est la première chose que l’on voit chez les gens. Par contre, ce qui est vrai et parfois, difficile à admettre, c’est que ce ne sont pas les "particularités" et les petits défauts qui se remarquent, mais bien l’attitude de notre corps. Oui, je sais, c’est bizarre, mais c’est un peu le même principe que dans la communication (genre, les mots ne comptent que pour 7\%, le reste, c’est du langage non verbal). Ce qui fait que Madame Bien-dans-sa-peau sera bien plus attirante que Madame Ventre-plat.
 
Ensuite, lorsque nous nous regardons, il est très rare que nous le fassions "globalement". On va avoir tendance à scruter les points habituels, et souvent, ce sont nos défauts. Lorsque l’on regarde quelqu’un d’autre, c’est exactement la chose inverse qui se produit. Donc, pas de panique, même s’il y a deux ou trois (ou quatre ou cinq) aspects de votre physique qui vous semblent vraiment affreux, il n’y a que vous qui les voyez "aussi gros", vu que vous ne regardez que ça.
 
>Madame Bien-dans-sa-peau
 
Madame Bien-dans-sa-peau a un secret… Elle a décidé de considérer son corps comme sa meilleure pote. Elle a fait ce choix pour plusieurs raisons, mais la plus importante relève de la physique (E=MC²…). Il y a plusieurs siècles maintenant, le très célèbre Newton a révolutionné la science moderne, en constatant que chaque action entraînait une réaction égale et opposée. Un truc du genre en tout cas…
À chaque question posée, une réponse adéquate apparaît, ou encore, qui sème le vent, récolte le vent (oui, pour Newton, la réaction est "égale". Ce qui fait que chaque fois qu’on maltraite son corps, il nous le rend gentiment.
Donc, chaque fois que l’on critique une partie de notre corps parce qu’elle nous dérange, qu’on aimerait qu’elle disparaisse, non seulement elle ne disparaît pas, mais tout notre corps la met en valeur ! Grâce à notre "attitude", notre langage non verbal. Cela marche aussi avec les régimes, qui, lorsqu’ils sont trop "violents" peuvent marcher un temps, mais qui, le plus souvent, nous font en fait gagner un ou deux kilos supplémentaires.
 
>Mode d’emploi
 
L’idée, c’est donc, non seulement d’arrêter de focaliser sur ce qui nous déplaît, mais en plus, de trouver des parties de notre corps qui nous plaisent et de les chouchouter. Vous avez une belle poitrine ? Remerciez-la, chaque fois que vous passez devant une glace, essayez de ne regarder qu’elle. Vous avez une jolie peau ? Idem, et n’oubliez pas de la nourrir pour entretenir son éclat…

Considérez votre corps comme votre meilleur ami, à chaque fois que vous vous "critiquez", demandez-vous si vous seriez aussi dure avec Julie, Mag ou Vanessa… elles ne sont pourtant pas parfaites… Et souvenez-vous que lui et lui seul ne vous quittera jamais, qu’il sera toujours là à chaque instant de votre vie, il mérite un peu de compassion, non ?

 
Alors les filles, bichonnez-vous !
 

>Retrouvez Marie sur son blog : lobjetdemondesespoir.wordpress.com

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *