#LPJEXIT : RETOUR SUR LES MOMENTS LES PLUS FORTS DU PETIT JOURNAL

Le « Petit Journal », dont la dernière émission présentée par Yann Barthès a eu lieu jeudi soir, a marqué les écrans par des séquences à l’humour décapant, des commentaires pince sans-rire ou des reportages très originaux.
Compile des moments forts depuis aout 2004 :

En 2008, alors qu’il il couvre la campagne américaine et l’élection d’Obama, le PJ fait la Une des JT américains avec la banderole “Cassoulet” sur Times Square.

2012 : Yann Barthès reçoit les principaux candidats à l’élection présidentielle : François Hollande, Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen, François Bayrou. Seul Jean-Luc Mélenchon refuse.

2013 : Martin Weill arrive comme reporter pour couvrir l’actualité internationale. Il ira en Irak, Syrie, Ukraine, Afghanistan, Egypte, fera la route des migrants, interpellera Donald Trump.

2013 : Il démonte une opération de communication de Marine Le Pen lors d’une rencontre avec des citoyens dont les questions sont en fait prévalidées par le FN.

2013 : Un de ses spectateurs, filmé dans le public lors d’une interview, profite des caméras pour faire à treize reprises le geste controversé de la « quenelle », un soutien à Dieudonné. Yann Barthès présente des excuses le lendemain et le Petit Journal en profite pour dénoncer et décrypter ce geste.

2015 : Il dénonce avec ironie les « no go zones » que la chaîne américaine Fox News avait décrites à Paris, une campagne de décryptage qui lui vaudra la Une du New York Times.

2015 : Yann Barthès raconte que son équipe a été tabassée par des militants FN sur la place de l’Opéra. Pour dénoncer cette violence, il arrive maquillé comme s’il avait été lui-même battu.

2015 : Jean-Jacques Goldman donne sa seule interview depuis 10 ans à Eric et Quentin.

15 juin 2015 : Le « Petit Journal » accompagne François Hollande en Algérie et se moque de l’état de santé d’Abdelaziz Bouteflika, révélant les montages de la chaîne officielle et un président algérien très affaibli. Le reportage fait un tabac sur les réseaux sociaux en Algérie. Les journalistes du « Petit Journal » se verront refuser un visa pour suivre un déplacement de Manuel Valls dans ce pays en avril 2016.

2015 : Après les attentats du 13 novembre, le témoignage du petit Brandon place de la République émeut le monde entier. Autre document choc, la négociation de la vente d’une vidéo de l’attentat de la pizzeria Casa Nostra.

24 novembre 2015 : Manuel Valls lui accorde une interview de 50 minutes sur les attentats, la jeunesse, l’islam.

Ce jeudi 23 juin, l’émission est revenue en images sur les événements cités ci dessus et en a également profité pour saluer tous les membres de l’équipe et faire un clin d’oeil à ceux qui ont fait les choux gras de la rédaction comme Céline Dion, Jean-luc Melanchon, Nadine Morano (qu’ils détestent ?) et Catherine Deneuve, la marraine du Petit Journal, qui a cloturé l’émission émue et qui trouve « bien triste » que l’émission s’arrête.

A l’instar de Yann Barthes, Catherine et Liliane ont elles aussi tiré leur réverence lors d’une dernière pastille remplie d’émotions : 

Pour voir ou revoir la dernière émission du Petit Journal c’est là : 

 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW