L’OR RETROUVÉ DE MOTCHÉ


Indiana Jones et Tintin n’ont qu’à bien se tenir : Carole Fraresso, créatrice de la marque de joaillerie Motché Paris-Lima
, détient le trésor des Incas !
 
Archéologue de formation, elle conjugue brillamment patrimoine et création, pour vous faire voyager avec ses collections de bijoux uniques.
 

Basée au Pérou, la jeune femme, experte en métallurgie précolombienne, est d’abord partie dans le pays à la recherche de savoir-faire perdus.  Elle s’est ensuite associée à Armando, maître orfèvre péruvien, capable de reproduire les techniques si spécifiques de l’ancien temps inca.  À eux deux, ils donnent vie à des pièces d’exception : bracelets, sautoirs, boucles d’oreille, tous façonnés d’or et de pierreries, aux motifs inspirés de parures antiques traditionnelles.
 

Porter du Motché, c’est se transformer en véritable prêtresse inca, en aventurière mystique à la découverte d’une Amérique du Sud pleine de mystère.
 
Vous pouvez découvrir ces bijoux en ce moment à la Maison des Amériques Latines, en parallèle d’une exposition de photographies sur le mécène et collectionneur Rafael Larco Hoyle, le fondateur du mythique Musée archéologique Larco à Lima.

 
Et si la tendance des imprimés incas a déjà conquis bon nombre de Paulette, je vous prédis une vraie ruée vers l’or avec Motché Paris-Lima !
 
"Motché Paris-Lima : un hommage à la joaillerie précolombienne" exposition jusqu’au 30 mai, à La Maison des Amériques latines, 3, rue Cassette, Paris 6e.

 
>Bijoux en vente jusqu’au 31 mai à la boutique Arthus Bertrand, 54, rue Bonaparte, Paris 6e.
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *