LONELY GIRLS PROJECT, CES FILLES QUI SONT FIÈRES DE LEUR POITRINE

“Pas de rembourrage, pas de push-ups, pas de string !”. Voici le mantra de la marque de sous-vêtements qui a décidé de bousculer les codes de la lingerie : Lonely .

Fondée en 2009 par Helene Morris et son associé Steve Ferguson, la marque néo-zélandaise préfère s’intéresser aux femmes avant de s’intéresser à l’image qu’elle renvoie. Pour Lonely, on achète de la lingerie pour se faire plaisir et se sentir belle, pas pour plaire ou être séduisante sous le regard de l’autre. Et ça, chez Paulette, c’est forcément un discours qui nous interpelle.

Communiquant principalement sur les réseaux sociaux, la marque en profite pour caster ses muses et shooter ces femmes 2.0 qui assument leur corps et leurs formes. Les photos sont sexy mais pas sensuelles et rencontrent un large succès sur instagram. En pleine vague de #bodypositivisme, la marque encourage d’ailleurs toutes les femmes à se prendre en photo en sous-vêtements et à taguer leurs photos du hashtag #lonelygirlsproject

> Découvrez le projet Lonely Girl Project sur instagram et sur le site

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW