L’HOMME PAS LIBRE

L’Homme Pas Libre (ou HPL) est un spécimen d’homme à fuir absolument et j’aimerais, mesdemoiselles et mesdames, vous mettre en garde. En effet, s’il peut vous sembler séduisant de prime abord, sachez que vous courez à votre perte dès l’instant où vous commencez à le fréquenter.
Il est en effet des incontournables à connaître sur cet individu – absolument pas en voie d’extinction – et j’ai envie de partager ici ce que j’ai pu moi-même vérifier. Non, non, ne me remerciez pas, il s’agit d’un sujet si éculé qu’on se dit souvent "oh moi je ne mangerai pas de ce pain-là, je ne me ferai pas avoir comme une cruche, avec lui ce sera différent, il n’est pas comme les autres …" et pourtant !
 
L’HPL vous aborde a priori sans vous révéler qu’il vit en couple. On va dire qu’il "zappe" ce fait, qu’il a un petit trou de mémoire, qu’il oublie de vous dire qu’il ne dort pas seul la nuit, qu’il a des enfants qui plus est etc. Il est distrait cet HPL. 
 
L’HPL sait vous séduire. Il vous envoie des chansons d’amour dès le jour de votre rencontre, il s’intéresse à vous, vous trouve belle comme aucune autre, vous fait des cadeaux, vous offre des fleurs, vous prend la main dans la rue, retient votre gâteau préféré ou votre boisson favorite. Il est attentionné cet HPL.
 
L’HPL est passionné. Vous vivez avec lui des sensations que vous pensiez avoir oubliées, vous vous donnez sans retenue, vous prenez des risques insensés, vous en oubliez jusqu’à votre prénom, vous êtes pieds et poings liés par cet amour qui vous renverse comme aucun autre. Et lui qui vous dit qu’il n’y a que vous, qu’il n’a jamais ressenti cela, que vous êtes la femme de sa vie. Vous croyez soudain que l’amour fou existe. Il est merveilleux cet HPL. 
 
L’HPL aime les lieux érotiques exotiques. En effet, à une chambre douillette, il préférera un bureau déserté, une voiture mal garée, la pénombre d’une forêt, une aire d’autoroute, un hôtel de première classe, voire chez vous. Oui, vraiment, l’HPL trouve bien pratique que vous ayez votre propre domicile. Il est sympa cet HPL.
 
L’HPL est un homme qui manie les mots avec talent. Il est le roi du texto qui fait mouche, du mail qui vous vrille le coeur, de la lettre d’amour parsemée de mots doux, du coup de fil en pleine nuit (tiens c’est marrant d’entendre ces bruits derrière-lui, il semblerait qu’il ne soit pas chez lui). Il vous dit que vous n’êtes pas sa maîtresse, mais son amoureuse. Il est éloquent cet HPL.
 
L’HPL n’est pas avare de je t’aime. Au contraire, il vous en inonde dès potron-minet, des je t’aime, je t’aime tellement, je n’aime que toi, je t’aime plus que tout, je t’aime à en perdre la raison, je t’aime comme jamais je n’ai aimé. Du coup, ça vous flatte, on ne vous l’a jamais autant répété, c’est fou tout cet amour auquel vous ne vous attendiez pas. Il est intense cet HPL.
 
L’HPL se confie à vous car vous le comprenez mieux que personne. Il vous parle de ses parents, vous envoie des photos de ses enfants, vous fait entrer dans sa vie petit à petit (mais de loin hein, à distance). Il vous dit ne s’être jamais senti aussi lui-même qu’avec vous, qu’à vous seule il peut tout dire, qu’il sait que vous serez toujours là pour lui, car vous êtes unique. Il est émouvant cet HPL.
 
L’HPL a ses moments. La semaine, il est présent, pendant les horaires de boulot, il est au top de l’assiduité à votre égard. Mais souvent le soir, il est un peu occupé. Et le week-end il n’y a carrément plus personne. Il faut faire avec. Et là, il s’agit de prendre sur vous, de bien choisir votre moment pour lui envoyer un message. Et comme une idiote, vous vous mettez à respecter ses horaires, il ne s’agirait pas de le foutre dans la merde, le pauvre chéri. Il est habile cet HPL.
 
L’HPL n’est pas pressé. Il vous dit constamment de l’attendre alors que vous, vous êtes prête. Soit vous êtes seule et dans ce cas, rien ne l’empêche de vous rejoindre. Soit vous êtes en couple et, par honnêteté, vous quittez votre conjoint et lui faites de la place. Mais l’HPL vous regarde vous agiter sans vraiment réagir, il vous demande juste d’attendre que pour lui ce soit "le bon moment", que ce n’est pas maintenant, mais que ce moment viendra. Alors vous patientez et vous restez. Il est malin cet HPL.
 
L’HPL aime surprendre. Il vous invite dans sa ville, vous propose une nuit à l’hôtel, mais en fait de nuit, il repart vers une heure du matin se coucher auprès de sa femme, faudrait pas qu’elle ait des soupçons. Et vous vous restez seule dans la chambre abandonnée à pleurer. Au matin, il apporte des croissants et vous lui pardonnez. Il est organisé cet HPL.
 
L’HPL cloisonne. Il a deux vies et fait tout pour qu’elles ne se croisent pas. Mais au moment où cela arrive (parce que cela finit par arriver, un jour), il est bien embêté. Ah merde, il va falloir faire un choix. Et là, je suis désolée de vous dire qu’en général ce n’est pas vous qu’il choisit. C’est l’autre. Celle qui est à la maison, celle avec qui il dit s’ennuyer au quotidien, celle qu’il vous disait ne plus aimer depuis longtemps. Il a la mémoire qui lui revient cet HPL.
 
L’HPL vous quitte. Il n’assume plus cette double vie et puis il doit bien ça à la mère de ses enfants. Etre un peu honnête, arrêter de mentir. Mais l’HPL ne vous laisse pas complètement tomber. Il vous dit que son histoire avec elle n’a rien à voir avec la vôtre, que vous deux c’était fou, la passion, et que ce n’est sans doute pas fini, que dans quelques années, vous vous retrouverez, vous vous reverrez parce que ce n’est pas possible que cela s’arrête comme ça. Il est touchant cet HPL.
 
L’HPL a parfois une alliée, sa femme. Quand elle sent qu’il ne lâchera pas l’affaire avec vous (parce qu’il a du mal quand même, un peu, du coup vous continuez à y croire), elle intervient, elle vous écrit, vous téléphone, vous harcèle, vous traite de tous les noms, vous détruit par tous les moyens. Mais surtout elle pardonne à son homme, victime de votre manipulation (ah bon?), parce que lui n’a rien à voir avec cette histoire (ben voyons). Il est parfait pour elle et vous, vous êtes juste une merde. Il est trop fort cet HPL.
 
L’HPL disparaît. Rattrapé par sa culpabilité, il décide de vous abandonner, sans plus prendre de vos nouvelles, sans savoir si vous allez bien, sans savoir si vous vous en remettrez. Après tout c’est vrai que c’est plus son problème. Il a d’autres choses à régler et une autre femme à aimer. Et vous ne savez que trop ce qu’il lui dit et comment il fait, car vous le connaissez par coeur après tout ce temps passé à l’observer. Soudain, il se volatilise. Il est magicien cet HPL.
 
L’HPL est encore bien plus que cela. Je ne vous livre ici que quelques constatations de base.
 
L’HPL est avant tout l’homme qui ravit votre cœur au moment où vous avez envie de vivre une nouvelle histoire, au moment où vous êtes prête à offrir tout ce que vous êtes à cet homme-là. Et c’est justement pour cela que vous y allez. Et c’est justement pour cela que vous envoyez valser votre vie d’avant. Et c’est justement pour cela que vous vous aveuglez. Et c’est justement pour cela qu’après vous vous faites remercier. Et c’est justement pour cela qu’après vous regrettez. Parce que vous y avez cru, vous y avez tellement cru.
 
Alors les Paulette, si vous en croisez-un, protégez-vous et passez votre chemin !
 
>Retrouvez Lisa sur son blog > www.mamanchevalier.canalblog.com
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *