L’EX PETIT-COPAIN, C’EST COMME UNE PAIRE D’ESCARPINS…

  L’ex petit copain, c’est un peu comme une paire de d’escarpins de 15, on sait qu’il va faire mal mais on y retourne quand même toujours.

Je restitue.

Vous avez rencontré une personne, vous l’avez aimée avant de vous séparer. Les choses auraient pu s’arrêter là mais,  par je ne sais quelle force d’attraction, vous vous retrouvez toujours dans ses bras une fois la rupture consommée.

Rupture en bons termes, rupture sans remords, rupture qui vous tombe dessus comme le montant exorbitant sur votre feuille d’impôt annuelle, peu importe la raison qui vous a poussé à vous séparer de l’ex cher et tendre, la rechute est presque inévitable.

Vous avez passé des heures entières à pleurer et essayer d’enterrer la relation passée, des heures gâchées par ce texto envoyé ivre un samedi soir trop arrosé. Et une fois l’étreinte terminée, vous vous êtes à nouveau retrouvée seule avec des sentiments ravivés et votre espoir d’un nouveau départ gâché. Pourtant, vous vous étiez jurée que l’on ne vous y reprendrait plus.

C’est un peu comme votre paire d’escarpins de 15 cm qui passe le plus clair de son temps au fin fond de votre dressing poussiéreux. Lors d’une virée shopping il y a déjà cinq ans de ça, vous l’avez aperçue dans la vitrine de la boutique du coin, étincelante, parfaite. Elle ne semblait attendre que votre visite. Vous êtes repartie avec faisant fi des commentaires de votre meilleure amie vous faisant remarquer à raison que vous n’avez jamais su marcher avec des talons. Le soir même, vous avez enfilé ladite paire mentant toute la soirée sur leur confort pour ne pas avoir à avouer vos torts. Puis, une fois de retour chez vous, les pieds en sang et la voute plantaire échauffée, vous avez jeté les escarpins maudits au fond de votre placard.

Et pourtant, quelques mois plus tard, vous l’apercevez à nouveau, cette jolie paire dont la hauteur des talons vous allonge si bien la silhouette dans votre robe courte bien trop moulante. L’espace d’un instant, vous oubliez vos erreurs passées et les anciennes douleurs s’évanouissent comme par magie.

La paire d’escarpins de 15, c’est comme l’ex-petit copain : on sait qu’elle va faire mal mais on y retourne quand même toujours !

Retrouvez Jennifer sur son blog : http://www.lovandlaw.com

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NOUVEAUX.LLES LEADERS N°48

CONNECT & FOLLOW