LES RENCONTRES, ÇA SE PROVOQUE !

  "Moi je ne crois pas qu’il y ait de bonnes
ou de mauvaises situations, si je devais résumer
ma vie avec vous je dirais que c’est d’abord
des rencontres (…) c’est assez curieux
de se dire que les hasards, les rencontres
forgent une destinée."
Édouard Baer alias Otis.

Finalement, scribe sous Cléopâtre c’est un peu comme célibataire en 2012, tout est question de rencontres !  Le problème, à notre époque, c’est que les rencontres, ça n’arrive pas comme ça sur un plateau d’argent, ça se provoque (et parfois, ça se subit).  Après avoir essayé moult techniques de drague dans moult lieux, nous sommes désormais en mesure de te dévoiler, Paulette, le mode d’emploi d’une rencontre réussie –ou tout du moins d’une rencontre- quel que soit le lieu !

> Pour les plus timides

 Dans un magasin. Niveau de difficulté 1

Si le vendeur est mignon, tu peux lui demander son avis et ses conseils sur les tenues que tu essaies et, une fois la proximité créée, tu peux envisager de parler des contraintes de travailler les samedis. "Ça doit être difficile de faire la fête après une journée de boulot comme ça, non ?" De cette façon, si tu ne le laisses pas indifférent, tu seras informée de ses habitudes de sortie et il pourra peut-être te révéler ses lieux de prédilection. Au mieux, il te proposera un verre !

En vacances à l’étranger. Niveau de difficulté 2

En bonne touriste, tu ne te sépares pas de ton appareil photo qui est, en réalité, une arme de séduction massive ! Tu repères un Georges qui te plaît avec un signe distinctif comme un chapeau ou des lunettes, et tu lui demandes si tu peux prendre une photo avec ce fameux objet distinctif. Rares sont ceux qui refusent et c’est une bonne façon d’engager la conversation…

Au travail. Niveau de difficulté 3

Il est très facile d’approcher sa target en lui demandant quelque chose au sujet de l’entreprise. Mais, attention, draguer ouvertement au travail est proscrit, utilise plutôt les réseaux sociaux. Tu commences par l’ajout sur Viadeo avec un petit message drôle et, si le courant passe, tu enchaînes avec un ajout sur Facebook. Ensuite, à toi de jouer !

> Pour les plus téméraires

Dans un bar. Niveau de difficulté 2

Avec une copine, arriver un verre à la main à la table de Georges plutôt attrayant en disant "Bonsoir ! Vous avez l’air de vous ennuyer, nous venons vous distraire !". Ça marche, le problème c’est que, si vous êtes en état de faire ça, cela veut sûrement dire que vous êtes bien imbibées… Assurez vous donc que les Georges accostés sont vraiment mignons et pas seulement des borgnes au royaume des aveugles !

En boîte de nuit. Niveau de difficulté 3

Haut lieu de la drague, les boîtes de nuit sont souvent remplies de filles célibataires elles aussi. Ne crois donc pas que tu te feras aborder comme par magie par LE prince charmant ! La plupart du temps, tu ne te feras aborder que par des lourds. En 2012, tu attaques et tu te maques ou tu attends et te tapes des glands ! Il faut donc rapidement repérer ta cible et  mettre en place une technique d’approche parce que dans 2h et il ne sera plus seul…Tu vas donc le voir en lui lançant : "Maxime? Qu’est ce que tu fais ici ?" en faisant semblant de le connaitre. C’est bateau mais c’est une technique que le sexe opposé maîtrise à la perfection, il sera donc amusé de cette approche culottée et, normalement, la suite suivra…

Dans la rue. Niveau de difficulté 3

Les Georges se lancent souvent sans filet dans le vide intersidéral de la drague de rue. Forts d’une assurance déconcertante -tant elle est injustifiée-, ils n’hésitent pas à te courtiser avec pour seule arme toute leur poésie : "T’es bonne !". Qui a un jour succombé à cette approche ? D’autant que, généralement, l’auteur continue à avancer, n’y croyant pas plus que sa proie ! Quel gâchis quand on pense au vivier qu’est la rue… Alors pour qu’aborder en extérieur ne reste pas l’apanage des losers, nous te proposons une technique déjà testée et approuvée. À pratiquer à plusieurs. Faites vous passer pour des touristes étrangères et, une fois dans vos personnages, demandez au groupe de Georges repéré  quels sont les endroits sympas où sortir dans les alentours ! Si vous leur plaisez, ils vous proposeront de les rejoindre dans un bar. Une fois la glace brisée, ils trouveront sans doute drôle de vous voir perdre votre accent après deux verres et ramer pour expliquer votre stratagème.

Tu es maintenant parée pour toutes les situations, et n’hésite pas à nous suggérer des techniques de drague qui fonctionnent !

Retrouvez la chronique d’Huguette et Josette
sur leur blog !

 

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *