LES PLANCHES : L’HUMAINE COMÉDIE


Le travail de Maeva Lapeyre, la metteur en scène de "L’Humaine Comédie" a été d’extraire quatre figures de femmes de l’œuvre de Balzac et de les attribuer à autant de comédiennes : La mère, la première maîtresse, la seconde maîtresse et la candide. 
 
C’est fait avec subtilité, sans jamais enfermer l’une d’entre elle dans un stéréotype. Le texte, évidement magnifique, nous est parfaitement restitué par des comédiennes de talents, qui avec une technique impeccable, nous font savourer les mots avec délices et amusement. Leur prestation est une pure merveille. 
 

Même si l’esthétique "escarpin, tango et rouge à lèvres carmin" n’est pas d’une originalité absolue, on est forcé de constater que la magie opère: il est difficile de rester insensible au charme, à la volupté, à la malice et à l’intelligence d’un spectacle aussi envoutant.
 
Il ne reste plus beaucoup de dates avant la dernière, alors pressez-vous pour aller les voir!

 
Les jeudis, vendredi et samedi au Bouffon  Théâtre à 21h, jusqu’au 2 mars.
 
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *