LES MEILLEURS MOCHIS DE PARIS

Tout droit venu du Japon, le mochi a séduit les Français·e·s avec sa texture moelleuse et son coeur tendre à la pâte de haricots. De quoi devenir complètement accro...

C’est une pâtisserie japonaise que l’on savoure lors de la cérémonie du thé. Sa recette ? Une petite boule de riz gluant avec un coeur fourré à la pâte de haricots sucrée. Le mochi est traditionnellement dégusté en accompagnement du célèbre thé matcha, pour atténuer son amertume et apporter une touche plus douce. De plus, il convient parfaitement aux végan·e·s puisqu’il est 100 % végétal, et ne contient pas de gluten. Il est également deux fois moins sucré qu’une pâtisserie classique, mais tout aussi bon, on vous rassure. Voici une petite sélection de nos adresses parisiennes préférées où le trouver.

La maison du mochi 

 

Visite obligée à la Maison du mochi pour les amateur·rice·s de pâtisserie, et de belle décoration, car l’endroit est tout simplement sublime (et très Instagrammable, il faut le dire). Sur place, vous pourrez découvrir huit variétés de mochis : anko (pâte de haricots rouges), matcha, sésame noir, yuzu-citron, rose, amande, noisette et le mochi du mois. Ce mois-ci, un mochi spécial aux cerises griottes, violette et reine des prés, un régal ! Et pour le mois de juillet, vous retrouverez des saveurs d’abricot et d’armoise.

Enfin, pour accompagner ces petites douceurs, une large sélection de thés dont un thé vert glacé aux notes d’amande et de fleur de cerisier (un délice). En bonus, trois parfums de mochis glacés à déguster sans modération cet été : noisettes grillées, vanille-matcha et griotte-cannelle. 

Deux adresses parisiennes : 120 rue de Turenne 75003 et 39 rue du Cherche-Midi 75006.

Tomo 

Tomo, c’est une des pâtisseries japonaises emblématiques de la capitale. Pourquoi on l’adore ? Elle est à la fois traditionnelle, artisanale et audacieuse. C’est notamment grâce à l’alliance de deux chefs : Romain Gaia et Takanori Murata. L’un français et l’autre japonais, pour des saveurs qui vous feront voyager directement jusqu’au pays de l’Est asiatique. Tous les produits sont faits maison, dont les fameux mochis. Chez Tomo, on reste dans les classiques avec deux parfums seulement : sésame noir et matcha. Le petit plus ? Le respect de la saisonnalité des produits, et ça, on adore ! 

Deux boutiques à Paris : 16 rue Grégoire de Tours 75006 et 11 rue Chabanais 75002. 

Pierre Hermé 

Oui, vous avez bien lu, vous pouvez (aussi) trouver des mochis chez Pierre Hermé. Fin mai, le célèbre pâtissier a dévoilé une multitude de créations aux influences japonaises. Parmi celles-ci, des mochis aux parfums (et aux noms) qui mettent l’eau à la bouche. « Ouvre-toi », un mochi caramel et nougatine au sésame noir, « Infiniment Yuzu », à la glace au yaourt et yuzu comme son nom l’indique et « Ispahan », un mochi saveur framboise, rose et letchis. Des parfums frais et réconfortants, de quoi ravir vos papilles tout l’été ! 

Maintenant, vous savez où aller si jamais vous voulez changer des pâtisseries traditionnelles françaises et des glaces, les mochis (glacés, ou pas) sauront vous réconforter avec leur douceur indétrônable. 

Article de Clara Schnebel 

Vous pourriez aimer...