LES ASTUCES ANTI-COURBATURES


Illustration de Lisa Boukobza

Les courbatures, une récompense bien douloureuse pour les sportives du dimanche comme pour  les sportives les plus aguerries. Mais il est possible de les prévenir et surtout de les soulager ! Paulette démêle le vrai du faux et vous livres ses secrets anti bobos.
 
> Les idées reçues
 
Les étirements : ils permettent de se relaxer après l’effort mais ils ne diminuent en aucun cas les courbatures ! Au contraire, si vous forcez trop ils peuvent accentuer les micro lésions et vous faire encore plus mal.
 
L’acide lactiqu e: Contrairement à une idée très répandue, les courbatures ne sont pas liées à l’accumulation d’acide lactique. Il s’agit en fait de micro lésions des fibres musculaires dues à un effort trop intense ou inhabituel. C’est pendant la phase de cicatrisation de ces lésions que l’on ressent la douleur, c’est pour cela qu’elles n’arrivent que quelques jours après l’effort.
 
> Les trucs qui marchent
 
• La préparation : Avant de démarrer votre séance, pensez à faire un échauffement, le muscle a besoin de savoir ce qui l’attend afin de s’y préparer.
 
• La chaleur : un bain, un sauna, une bouillotte, quelle que soit l’option choisie la chaleur détend et apaise vos petits muscles meurtris.
 
• Le café : Et oui ! Le café agit comme un analgésique. Deux tasses par jours et vous ressentirez beaucoup moins la douleur.
 
• Le massage : le massage suédois fait des merveilles ! Vous pouvez aussi vous masser en douceur avec un baume chauffant.
 
• Combattre le mal par le mal : faire quelques petits exercices tout doux pour relancer le flux sanguin et aider le muscle à cicatriser comme une ballade ou un petit tour de vélo.
 
• L’entrainement : plus les muscles sont habitués à fournir un effort, plus ils résisteront aux courbatures.

> Les produits miracle
 
Les courbatures vont permettre de consolider la fibre musculaire mais à vouloir trop en faire, on risque surtout de se faire mal (tendinites, élongation) ou encore de se décourager. Tester ses limites et se dépasser c’est bien, mais y aller progressivement, c’est mieux!
 
Le baume des chochottes
Ce baume tonifiant et décongestionnant libère une impression de chaleur et améliore la circulation sanguine. Appliquez en massages légers, le soulagement est immédiat.
Prix : 11 euros
 
Les sels de bain relaxant l’occitane en provence
Un coktail d’huiles essentielles relaxantes et du sel de Camargue pour délasser les muscles endoloris.
Site
Prix : 19 euros
 
L’huile d’arnica
Appliquée en massage après une douche bien chaude, elle soulage les douleurs musculaires et permet aux muscles de se détendre
Prix : entre 10 et 15 euros, disponible en pharmacie et parapharmacie
 
La Sportenine
Des pastilles homéopathiques à croquer à prendre avant et après l’effort jusqu’à ce que les douleurs disparaissent.
Prix : environ 8 euros disponible en pharmacie
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *