L’EMPATHIE : LA GRANDE CLASSE AU DANEMARK

L’empathie : vaste sujet au cœur de nos relations, s’immisçant chaque jour dans nos vies, nos cœurs.

Deux personnes se tenant la main devant un arbre
© Dương Hữu

Nous l’observons, la pratiquons chaque jour. L’empathie est présente partout. Nous la vivons quand un·e ami·e nous raconte ses déceptions, nous la vivons quand la télévision diffuse la joie ou la tristesse d’un individu. Elle permet de se mettre à la place des gens qui nous entourent, de mieux les écouter pour mieux les comprendre.

Cette émotion, elle semble innée. Nous n’éprouvons pas forcément le besoin de lui dédier un temps particulier dans notre journée. Pourtant, au Danemark, des cours d’empathie sont enseignés.

Au Danemark : un cours d’empathie, moment de partage

Depuis 1993, le Danemark enseigne l’empathie à l’école. Qu’est-ce que cela signifie ? Les élèves de 6 à 16 ans passent une heure par semaine à discuter, profitent de ce moment privilégié pour aborder leurs émotions et ressentis.

Cet instant est envisagé comme un prétexte pour encourager l’échange. Cela met en lumière la place essentielle de l’empathie, favorise la construction positive des individus. L’écoute et le partage sont au coeur de ce dispositif.

Image avec enfants assis par terre levant la main dans une classe avec une institutrice et des enfants debout autour d'elle.
Les cours d'empathie au Danemark existent depuis 1993 - © CDC

La pandémie et le télétravail nous invitant à limiter nos interactions sociales, l’empathie semble plus nécessaire que jamais…

 

Un article de Célia Gauthier

Vous pourriez aimer...