LE LOUXOR RENAIT DE SES CENDRES


Déserté depuis les années 80, le temple art déco de Barbès fait peau neuve ce jeudi en renaissant en cinéma art et essai.
Jadis fréquenté par le gratin parisien des années folles, le Louxor n’aura connu que quelques années de fortune pour se voir ensuite dénaturé, d’abord en cinéma puis deux fois en discothèque.
Vingt ans plus tard, les associations de défense du patrimoine historique sont passées par là! En 2003, "Les Amis du Louxor" et "Action Barbès" ont récupéré le projet afin que l’édifice soit racheté par la ville de Paris et entièrement restauré.
 
Sur place, une équipe d’architectes a épluché les couches du temple pour en ressortir les derniers vestiges du décor neo-égyptien d’autrefois. Les motifs détruits par les multiples aménagements ont été reproduits presqu’à l’identique.


>Redynamiser le quartier
Connu avant tout pour être un quartier populaire et vivant, Barbès est aussi un lieu de trafic et de mono-activité. Le pari que s’est lancé Rémi Féraud, maire du Xe arrondissement, est de donner un nouveau souffle au quartier en développant les commerces culturels aux alentours.
Et le projet est en marche : dès l’année prochaine, une brasserie verra le jour juste en face du Louxor ! Celle-ci prendra la place de l’ancien magasin Vano, décimé l’année dernière par un incendie.


>Un peu d’histoire
Inauguré en 1921, le temple de Barbès ressemblait surtout à l’idée que l’on pouvait se faire d’un temple de l’Egypte antique version art déco. A l’époque, la salle principale de 13,5 mètres sous plafond et disposant de deux grands balcons pouvait accueillir jusqu’à 1200 spectateurs. Aujourd’hui, pour des raisons de confort et d’isolation phonique la pièce restaurée ne pourra contenir que 346 personnes seulement.
 
Le Louxor
Ouverture le jeudi 18 avril 2013
Site
    
Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *