LE GRAND RETOUR DES BRACELETS DE CHEVILLE

> Hippy, hippy, yeah !

Petites, on adorait porter des dizaines de bracelets aux poignets et aux chevilles. On en achetait aux vendeurs à la sauvette de la plage et sur les marchés en vacances. Mais comme les tresses en tissu pour les cheveux, dès que sonnait l’heure de la rentrée, tout disparaissait. Sauf pour les bracelets porte-chance qui eux avaient le droit de continuer leur vie jusqu’à ce qu’ils se détachent naturellement et que nos voeux se réalisent. Perso, je ne me suis pas mariée avec Thomas de la 6èmeE et Britney Spears n’est toujours pas ma meilleure amie. Bien déçue de mes deux bracelets grigris !

Cet été, un vent des années 70 souffle sur la planète mode et les bracelets font leur grand retour. On les accumule aux poignets et aux chevilles et on se prend pour Loulou de la Falaise. Sur les plages ensoleillées de Formentera, Calvi, Rimini et Hossegor on fait claquer nos petits bracelets en métal et on noue à gogo nos bijoux en tissu. La mode est aux inspirations tout droit venues d’Orient et des années Peace & Love, impossible donc de passer à côté des bijoux pour cheville une fois les pieds dans le sable, on vous aura prévenues.

> Et en ville, on le porte comment ?

Parce que de la plage à la rue il y a un grand écart et qu’en jean ou en jupe ce n’est pas la même histoire qu’en maillot de bain, on ne sait pas forcément comment porter le bracelet de cheville au quotidien. Au boulot, au resto ou en session shopping, il y a différentes manières de l’accessoiriser.

Chez Calvin Klein, le bracelet de cheville se porte par exemple façon gourmette, avec des baskets blanches. A essayer donc avec des Stan Smith, des Presto ou même des Classic !

Si vous bosser en talons ou que vous avez prévu une soirée chic, il est favorable de suivre les conseils de Louis Vuitton, où le bracelet est fin et précieux et se porte avec des escarpins.

Pour J.Crew, on peut aussi nouer des bandes de tissu et faire des gros noeuds autour des chevilles. Lui c’est en Vichy noir et blanc mais pourquoi ne pas oser tout type de motif et tout type de couleurs et mettre en valeur ses chevilles ?

Chez Paulette, on le porte plutôt façon surfeuses pour le coup, on s’inspire de la mode ethnique et on opte pour des breloques indiennes, des pompons colorés ou encore des grigris porte-bonheur tout droit venus du Maghreb. Dorés ou argentés, à un seul pied ou aux deux ? A vous de voir, il n’y a pas de règles !

Partager sur :

Vous pourriez aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *